Harcèlement sexuel : "j'ai parlé, mais c'est moi qui suis punie"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Astrid Servent .

Au printemps 2017, une jeune militaire guadeloupéenne porte plainte pour harcèlement moral et sexuel contre le 54e régiment de transmissions du camp militaire d'Oberhoffen en Alsace. Quatre mois après, elle nous raconte à quoi ressemble sa vie aujourd'hui. 

Depuis que l'affaire du producteur de cinéma américain Harvey Weinstein accusé de viol a éclaté, les langues se délient un peu partout dans le monde. Certaines n'ont pas attendu cette affaire pour parler. Au printemps 2017, cette jeune militaire guadeloupéenne porte plainte pour harcèlement moral et sexuel contre le 54e régiment de transmissions du camp militaire d'Oberhoffen en Alsace. Quatre mois après les faits, elle raconte sa vie d'aujourd'hui. "J'ai parlé, mais c'est moi qui suis punie" , raconte Morgane Blanchet.

 


 



 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité