Renouvellement urbain à Strasbourg, "Ce quartier de Hautepierre, je le connais par cœur, c’est pour ça que j’ai décidé d’acheter ici"

Le lancement des travaux de l’opération de constructions neuves « Pixel » a débuté dans le quartier de Hautepierre, à Strasbourg. Un projet de 123 millions d'euros, financé par les collectivités et l'Etat.

Les grues sont là. Les travaux ont commencé. Les premiers chantiers rendent enfin visible la transformation du territoire attendue par les habitants de ce quartier strasbourgeois. 43 logements neufs dans la maille Brigitte sont en cours de construction. Ils seront livrés en milieu d’année prochaine aux primo-accédants. « J’ai grandi à Hautepierre, ce quartier, je le connais par cœur, explique Emma Sargsyan. C’est pour ça que j’ai décidé d’acheter ici. C’est un appartement de trois pièces qui me revient à 200 000 euros. Une partie de mon crédit est à O%. » 

Une partie de mon crédit est à O%

Emma Sargsyan

 

 « Sur le mail Brigitte, nous allons construire 43 logements en accession sociale à la propriété, précise Salah Koussa, président d’Ophéa, principal bailleur social de l’Eurométropole. 16 ont déjà été réservés. Une deuxième phase est déjà prévue. Il y aura bientôt une réhabilitation sur l’ensemble des mailles Brigitte et Eléonore. Cela correspond à un nouveau plan de rénovation urbaine qui va débuter l’année prochaine. »

Après la réhabilitation d’une première partie du quartier entre 2005 et 2015, c’est donc au tour des mailles Eléonore et Brigitte de gagner en qualité de vie avec notamment de nouveaux services sociaux, des équipements scolaires et sportifs rénovés. Un plan de rénovation qui s’élève à plus de 123 millions d’euros, financé par les collectivités et l’Etat.

Diversifier les formes d'habitat

Construire à Hautepierre c’est aussi diversifier les formes d’habitats dans un quartier qui en a bien besoin. « Ce projet est vraiment emblématique du renouvellement urbain au service de l’équité territoriale, insiste Benjamin Soulet, adjoint à la maire de Strasbourg en charge de la politique de la ville. Il y a beaucoup d’habitat social ici, et il est important de développer l’habitat privé afin que les gens puissent accéder à la propriété. »

Prêt à taux 0, TVA réduite, proximité du tram, voilà ce qui a décidé Georges Donan à acheter. Il ne vient pas du quartier mais il fait partie de ceux qui ont déjà réservé leur appartement. « Avec mon épouse, nous allons acheter un trois pièces pour 207 000 euros. C’est important de devenir propriétaire. Ici, on est à côté du tram, et je n’ai pas peur de l’insécurité. J’aurais aimé acheter dans un quartier beaucoup plus chic mais je n’en ai pas les moyens. Il faut faire avec ce qu’on a. »

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité