Des vins centenaires mis en vente ce samedi à la confrérie Saint-Etienne de Kientzheim

La confrérie Saint-Etienne de Kientzheim organise ce samedi à 14h une vente aux enchères de bouteilles prestigieuses, comme elle le fait tous les deux ans. Cette année, pour les 70 ans de l'illustre association, des vins centenaires seront mis en vente, et pourraient rapporter gros.

C’est une cave où 65.000 bouteilles plus prestigieuses les unes que les autres se côtoient et où est conservée la mémoire du vignoble alsacien. A la confrérie Saint-Etienne de Kientzheim, une association qui vise à faire connaître et aimer les vins de la région, quasiment toutes les grandes maisons sont représentées.

Ce samedi aura lieu comme tous les deux ans au sein du château de Kientzheim, siège de la confrérie, une vente aux enchères, où des bouteilles des plus prestigieux millésimes seront proposées aux acheteurs, principalement des restaurateurs mais aussi des particuliers. La vente de samedi qui débutera à 14h s’annonce exceptionnelle, et fait écho aux 70 ans de la refondation de la confrérie, qui trouve ses origines au XIVe siècle. 

Pour la première, nous mettrons en vente cette année nos bouteilles qui figurent parmi les plus anciennes. Cela montre la capacité de conservation des vins d'Alsace. Nous avons 126 lots regroupant 510 bouteilles au total.

                    Pascal Schultz, Grand maître de la confrérie

La conservation de millésimes très âgés nécessite justement un soin tout particulier. Le taux d’humidité est contrôlé continuellement, la température est maintenue à 12°C et des opérations de rebouchonnage sont menés régulièrement pour préserver des conditions de garde optimales.

"Les vins d'Alsace ont une capacité de conservation exceptionnelle, on l'oublie souvent mais c'est réellement le cas", juge Christian Beyer, Major de la confrérie.

Particulièrement attendue cette année par les membres de la confrérie, la vente d'une bouteille de pinot gris datant de 1895, issue de la famille Méquillet, d'anciens notables de Riquewihr. 

La mise à prix se fera à 800€ mais on espère tous que cela va monter beaucoup plus haut.

                Christian Beyer, Major de la confrérie
 


D'autres bouteilles se vendront sans doute à prix d'or, notamment celles issus de millésimes réputés, comme ceux de 1921, 1949, 1959 ou encore 1971.

La confrérie Saint-Etienne espère ainsi récolter plusieurs de milliers d'euros, afin de poursuivre les travaux de restauration et de mises aux normes.

"La réfection des balustrades du premier étage est déjà engagée, nous avons également entrepris de mettre le bâtiment aux normes d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Enfin, au début de l'année prochaine, nous allons débuté la réfection de la toiture. Le tout pour un budget de 600 000€", confie Pierre Schultz, Grand maître de l'association.
 


L'objectif principal est ainsi de conserver le dynamisme et la réputation de cette confrérie, ambassadeur emblématique du vin d'Alsace à travers le monde. L'association compte plusieurs centaines de membres dans la région et plus de 3000 sur la planète.

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité