L’ancien président des DNA, Gérard Lignac, est décédé

© Maxppp/A. Marchi
© Maxppp/A. Marchi

Grand homme de presse, Gérard Lignac a dirigé les DNA (Dernières Nouvelles d'Alsace) de 1997 à 2011. Il a également participé à la fondation du groupe de presse Ebra dont il a été le PDG de 2006 à 2012.

Par CM avec AFP

Gérard Lignac s’est éteint ce samedi 23 septembre à l’âge de 89 ans à Paris.
L’homme de presse aura contribué à façonner le paysage de la presse quotidienne régionale de l’est de la France.

Ce Lorrain, natif de Tomblaine (Meurthe-et-Moselle) commence sa carrière dans l’industrie. Après des études de droit, un diplôme décroché à Sciences Po et un MBA de Harvard, Gérard Lignac entame sa carrière chez Thomson puis rejoint en 1963 la Compagnie des freins et signaux Westinghouse. Il poursuit pour quelques années encore sa carrière dans le domaine de la sidérurgie.

C’est ensuite vers l’Est Républicain qu’il se tourne ; il en intègre le conseil d’administration en 1966 et en prendra la direction en 1983.
En 1997, il franchit la ligne bleue des Vosges pour prendre la présidence des DNA (Dernières Nouvelles d’Alsace) à la tête desquelles il restera jusqu’en 2001. 

Le reportage du 9 mai 1997 : l'Est Républicain rachète les DNA
1997 : l'Est républicain rachète les DNA
Reportage du 9 mai 1997 (archive INA)

Interview de Gérard Lignac : écoutez celui qui est alors PDG de l'Est Républicain : visionnaire, il dévoile les raisons stratégiques de ce rachat (Archive INA du 12 mai 1997)
Interview de Gérard Lignac lors du rachat des DNA
Interview (archive INA) du 12 mai 1997 réalisée par France 3 Lorraine : Gérard Lignac dévoile les raisons du rachat des DNA - France 3 Alsace

Gérard Lignac avait développé l'ambition de créer un groupe [de presse] important dans l'est de la France, à la faveur de la recomposition du paysage médiatique.


Nourrissant l’ambition de créer un groupe de presse important dans l’est, il crée en parallèle le groupe Ebra.
"C'est à son initiative qu'a été constitué le groupe EBRA en 2006, par le rachat du pôle Rhône-Alpes de la Socpresse (quatre journaux, dont le Progrès et le Dauphiné Libéré)", rappellent les DNA. Le Crédit Mutuel avait "appuyé cette opération » avant de prendre par la suite le contrôle
complet du groupe.


Le président du Crédit Mutuel, Michel Lucas, a succédé en 2012 à Gérard Lignac à la tête du journal bas-rhinois.
En 2012, Gérard Lignac était devenu actionnaire du site d'information en ligne Atlantico.

Sur le même sujet

Epernay : un dispositif de sécurité renforcé pour les Habits de Lumières

Près de chez vous

Les + Lus