Dans les Ardennes, une éleveuse a recours au financement participatif pour acheter des bêtes

Fanny Mahaut a déjà eu recours au financement participatif. Avec 3.500 euros récoltés, Fanny Mahaut avait pu acheter 25 agnelles. / © Paul-Antoine Boudet - France 3 Champagne-Ardenne
Fanny Mahaut a déjà eu recours au financement participatif. Avec 3.500 euros récoltés, Fanny Mahaut avait pu acheter 25 agnelles. / © Paul-Antoine Boudet - France 3 Champagne-Ardenne

Dans les Ardennes, à Ménil-Annelles, d'une éleveuse a eu recours au financement participatif pour acheter des bêtes. Une tendance pour beaucoup de professionnels du monde agricole qui peinent à financer des projets ou des investissements.

Par MT avec Sébastien Valente

Elle avait déjà eu recours au financement participatif il y a trois ans. Avec 3.500 euros récoltés, Fanny Mahaut avait pu acheter 25 agnelles. Cette année, elle a retenté sa chance et le succès est déjà au rendez-vous. Le financement participatif atteint 2.100 euros sur les 2.500 espérés avant le 15 novembre. Une douzaine d'agnelles et un bélier pourront ainsi être achetés pour l'automne 2018.

"On s'est rendu compte que la clientèle et les gens qui nous connaissent, cela les intéresse", explique Fanny Mahaut.

Les 2.500 euros attendus sont déjà espérés pour la fin de la semaine. En contrepartie et selon la somme versée, les donateurs recevront des plateaux de fromage ou des colis de viande. Il faut dire que si Fanny s'est lancée dans l'élevage de moutons après avoir reçue trois brebis en cadeau de mariage, c'est aussi parce qu'elle s'y retrouve :

"L'agneau, c'est plus rentable. Les cours sont plus élevés que la viande bovine. On fait aussi de la vente directe."

Adepte de la vente directe et des circuits courts, l'éleveuse profite de l'abattoir de Rethel, à une dizaine de kilomètres, pour tout ce qui est abattage, découpage, mise sous vide et colisage.

Grâce au financement participatif, les agnelles pourront faire des petits dès la fin 2019. Fanny Mahaut pourra alors vendre de la viande tout au long de l'année et les financeurs pourront goûter à leur colis.

Pour participer, rendez-vous ici.

Voir notre reportage :

Dans les Ardennes, une éleveuse a recours au financement participatif pour acheter des bêtes
Intervenante : Fanny Mahaut, éleveuse d'ovins bénéficiaire du financement participatif - France 3 Champagne-Ardenne - Sébastien Valente, Paul-Antoine Boudet, Anne-Marie Di Ruggiero

 

Sur le même sujet

Entretien avec... Farouk Madaci, entraineur à l'Efsra de Reims

Près de chez vous

Les + Lus