• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Charleville-Mézières : elle survit à quatorze coups de couteau

Le pronostic vital de la victime de 46 ans, habitante de la rue des Chardonnerets à Charleville-Mézières, n'est plus engagé. / © Capture d'écran Google Street View
Le pronostic vital de la victime de 46 ans, habitante de la rue des Chardonnerets à Charleville-Mézières, n'est plus engagé. / © Capture d'écran Google Street View

Une femme de 46 a été victime de quatorze coups de couteau dans la nuit du 28 au 29 avril, quartier de la Ronde Couture à Charleville-Mézières. Son pronostic vital n'est plus engagé. L'auteur présumé, son conjoint, alcoolisé au moment des faits, a été placé en détention provisoire mardi 30 avril. 

Par Marc Schmitt

Dans le quartier Ronde Couture de Charleville-Mézières, une femme de 46 ans a vécu un véritable cauchemar, dans la nuit du 28 au 29 avril. Victime de quatorze coups de couteau au niveau du thorax, du dos, des cervicales ou encore des bras (des stigmates de défense), son pronostic vital était engagé. Cinq jours après l'agression, sa vie n'est plus en danger et quinze jours d'incapacité totale de travail lui ont été prescrits.
 

"Pour se défendre après une morsure de sa conjointe"

L'auteur présumé des faits, son compagnon, âgé d'une trentaine d'années, a été placé en détention provisoire mardi 30 avril pour tentative de meurtre sur conjoint. Alcoolisé au moment des faits, "il reconnaît quelques coups mais l'annonce des quatorze coups portés l'a surpris", indique le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette. "L'homme déclare avoir donné ces coups de couteau pour se défendre après une morsure de sa conjointe", développe le procureur. 

Le trentenaire n'a pas d'antécédent judiciaire. Il s'agirait d'une tentative de meurtre sur fond de séparation. Une information judiciaire a été ouverte.

Le procureur de la République de Reims explique que le mobile d'homicide a été retenu "pour deux raisons. La première, c'est que le pronostic vital a été engagé. La deuxième, c'est la multiplication des plaies et des blessures" :
 

 

Sur le même sujet

Charleville-Mézières : l'Institut international de la marionnette en difficultés financières

Les + Lus