“Gilets jaunes” : les actions continuent sur l'ensemble de la Champagne-Ardenne

A Charleville-Mézières, samedi 24 novembre, ils étaient environ un millier a défilé. / © Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne
A Charleville-Mézières, samedi 24 novembre, ils étaient environ un millier a défilé. / © Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne

Deuxième week-end de mobilisation pour les "gilets jaunes". Un peu partout dans la région, les manifestants se retrouvent. Reims, Charleville-Mézières, Sézanne, Romilly, Epernay. Le point sur la situation.

Par I. Forboteaux et toutes les équipes dans les départements.

  • Reims - Champfleury
© Auberie Perreaut
© Auberie Perreaut

Le rond-point de Champfleury, qui dessert une des grosses zones commerciales de la région, et point d'entrée névralgique de l'agglomération rémoise, a été occupé tout le week-end dernier et une partie de la semaine. Ce samedi 24 novembre, "les gilets jaunes" étaient bien présents dès 8 h. Pas de blocage, mais une présence de quelques dizaines de personnes. Accompagnés, non loin, par les forces de l'ordre.
Leur présence était notée encore à 10 h, puis en fin de matinée, la zone n'était plus occupée. Seuls les gendarmes étaient encore sur place.
 
  • Reims - Thillois
© V. Ragon / France 3 Champagne-Ardenne
© V. Ragon / France 3 Champagne-Ardenne

Sur la zone de Thillois, autre entrée de Reims et zone commerciale importante, les manifestants au gilet jaune sont aussi présents. Là encore pas de barrage. Un rassemblement sous surveillance policière également.
  • Reims - Thillois à la barrière de péage
© Teddy Caruel / France 3 Champagne-Ardenne
© Teddy Caruel / France 3 Champagne-Ardenne

Ils étaient 200 au plus fort de la mobilisation cet après-midi, selon les manifestants. Les "gilets jaunes" étaient en poste au péage de Thillois à Reims. Sur une ou deux voies, ils laissaient passer les automobilistes gratuitement tout en récupérant leurs tickets de péage. Ils annoncent vouloir dormir sur place, pour une partie d'entre eux.
 
  • Sézanne
© Auberie Perreaut / France 3 Champagne-Ardenne
© Auberie Perreaut / France 3 Champagne-Ardenne

Une cinquantaine de personnes s'organisent depuis une semaine pour se relayer jour et nuit. Contrairement au week-end dernier, les "gilets jaunes" laissent désormais passer les véhicules. Certains sont partis à Paris, d’autres restent sur les points de blocages. "Si ça dégénère à Paris, on bloque tout ici", ont-ils précisé. La semaine dernière la N4 a été bloquée avec 400 véhicules à l’arrêt.
  • Epernay
© F. Morel / France 3 Champagne-Ardenne
© F. Morel / France 3 Champagne-Ardenne

Les "gilets jaunes" ont accroché, ce samedi 24 novembre après-midi, des sous-vêtements sur les grilles de la mairie d'Epernay. Une autre façon d'afficher leurs mécontentement !
  • Charleville-Mézières
© A. Caniard / France 3 Champagne-Ardenne
© A. Caniard / France 3 Champagne-Ardenne

Au départ de la gare, les "gilets jaunes" se sont retrouvés  pour une manifestation en direction du centre-ville. Le défilé est parti à 10 h. Un millier de personnes environ a pris part à ce rendez-vous des "gilets jaunes" ardennais.
Autre action des "gilets jaunes" ce samedi 24 novembre au matin : les tracteurs bloquaient l’A304 à la sortie de Charleville-Mézières.
  • Charleville-Mézières 18 h
© Amandine Caniard / France 3 Champagne-Ardenne
© Amandine Caniard / France 3 Champagne-Ardenne

A 18 heures, les "gilets jaunes" ardennais restaient mobilisés notamment sur la zone commerciale "la Croisette" à Charleville-Mézières.
 
  • Romilly-sur-Seine
© Elina Weil / France 3 Champagne-Ardenne
© Elina Weil / France 3 Champagne-Ardenne

A Romilly-sur-Seine, dans l'Aube, dès 7 h, ils étaient environ 200 participants à organiser des barrages filtrants au rond-point de la Belle Idée. Chaîne humaine autour du rond-point, quelques feux de bidons : le tout dans une ambiance bon enfant. Les manifestants ralentissaient donc la circulation mais ne la bloquaient pas.
Ils continueront ce dimanche 25 novembre, au même endroit. Ils prévoient également des "opérations surprises" dès lundi 26 novembre, et tout au long de la semaine prochaine. 
  • Haute-Marne
Ce samedi 24 novembre, treize rassemblements sont en cours selon la préfecture de Haute-Marne. A Semoutiers, barrage filtrant au péage de l'A5, barrages filtrants aussi à : Val de Meuse au péage de l'A31, à Langres, Joinville (3 manifestations en cours), Hallignicourt, Saint-Dizier, Valcourt, Wassy (2 manifestations en cours) et Ceffonds.

A 17 h 30, les rassemblements étaient toujours en place en Haute-Marne, selon la préfecture, sur les mêmes lieux.
 

Les reportages de la rédaction de France 3 Champagne-Ardenne

  • A Sézanne
Mobilisation des gilets jaunes à Sézanne
 
  • Dans l'Aube
Les gilets jaunes mobilisés dans l'Aube

 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus