Marionnettes : artistes et techniciens sont hébergés chez l'habitant

Publié le Mis à jour le
Écrit par LG avec Céline Lang

Le festival mondial des théâtres de marionnettes c'est aussi l'hospitalité des Carolos. 132 bénévoles ont accepté d'ouvrir leurs portes cette année aux compagnies, artistes, techniciens.

La compagnie Samoloet est arrivée 5 jours avant la première de son spectacle à Charleville-Mézières. Elle jouera le spectacle 7 fois, et compte voir 27 autres représentations. Un marathon qui nécessite de pouvoir récupérer le soir. Si les trois marionnettistes et la metteur en scène sont hébergés chez des amis, la designer lumière, Iana, logera chez Laurence, hébergeuse volontaire.

La différence est énorme, parce que quand on habite chez quelqu'un, on peut apprendre beaucoup sur la culture, la tradition, sur la personne elle-même, et ça change tout.
Ce mode d'hébergement est une tradition à Charleville. Il participe même à construire la réputation du festival.

Partout dans le monde, on sait que le festival de Charleville est possible grâce aux professionnels mais aussi aux habitants qui se portent volontaires pour toutes les tâches du festival. Ils s'occupent de la billetterie, accueillent les gens…

Cette année, 132 personnes ont accepté d'héberger des compagnies cette année. 132 occasions pour les artistes aussi, de faire de vraies rencontres.

Voir notre reportage

durée de la vidéo: 03 min 25
Marionnettes : les compagnies sont hébergés chez l'habitant ©France 3 Champagne-Ardenne