Mission Bern : les travaux ont débuté pour sauver le dernier site historique d'extraction d'ardoises dans les Ardennes

Les travaux ont débuté sur le site du chevalement minier de Rimogne dans les Ardennes. Le site où jadis on extrayait des ardoises est désormais totalement recouvert par un impressionnant échafaudage, le chantier soutenu par la mission Bern, devrait se terminer en août 2023.

Symbole du passé minier des Ardennes et de l'extraction des ardoises, le Puit de Saint-Quentin à Rimogne (Ardennes) se refait une jeunesse. Sauvé grâce à de multiples donateurs en 2021, dont la fondation du Patrimoine et la Mission Bern, les travaux viennent de débuter. 

"On est plutôt confiant, pour l'instant on a seulement deux jours de retard sur le planning même si ça n'a pas été simple avec la météo" indique le maire de la commune Yannick Rossato.

D'abord, il a fallu installer un échafaudage qui culmine à 31 mètres de haut. Le site industriel est désormais entièrement recouvert d'une armature d'acier. Désormais, les couvreurs sont au travail : " Le couvreur vient d'attaquer, il a déjà déposé toute la toiture de la bâtisse la plus haute, il n'y a plus d'ardoises sur le toit et il a commencé à refaire la charpente" poursuit M. Rossato. 

5 mois de travaux 

Le chantier devrait se terminer en plein été, au mois d'août 2023. "La prochaine étape c'est avec le façadier.  Il va venir sabler et rejointer les façades de la bâtisse la plus haute, et après c'est le plus gros travail, ce sera de remplacer les tôles de bardage abîmées et toutes les vitres et le plancher du premier niveau" indique le maire de la petite commune ardennaise.

Le coût total des travaux s'élève à environ 475 000 euros hors taxes, dont près de la moitié sont financés grâce à la fondation du patrimoine et la mission Bern. 

D'autres travaux à venir 

Après cette première tranche de travaux de préservation, des visites du chevalement minier pourront ainsi être organisée en complément des visites du musée de l'Ardoise. Toutefois, le site ne sera pas totalement accessible au public pour des raisons de sécurité.  

La deuxième tranche des travaux consistera à installer un ascenseur : " Cela voudrait dire qu'il faut remettre en route le treuil central, mais ça c'est encore un autre budget ! " ajoute Yannick Rossato.

Pour la suite, l'édile ne manque d'idées et garde à l'esprit son rêve de restaurant avec une vue imprenable sur le territoire. Une autre manière de faire rayonner l'histoire de la cité de l'Ardoise.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité