Portable au volant : stages de récupération de points dans les Ardennes

Dans le cadre de la semaine du conducteur responsable. 160 automobilistes verbalisés cette semaine alors qu'ils téléphonaient en conduisant ont assisté à un stage de sensibilisation des dangers de la route. En échange ils ont pu récupérer les points perdus sur leur permis.

© France 3 Picardie

Le stage de sensibilisation aux dangers du téléphone au volant a eu lieu à Rethel et Charleville-Mézières ce samedi 28 juin.


© Yves Biron / France 3 Champagne-Ardenne


La semaine du conducteur responsable était organisée par la préfecture des Ardennes.

Le directeur de cabinet du préfet, Michel Gouriou était l'invité du journal de midi mardi dernier 

 

durée de la vidéo: 03 min 39
Semaine du conducteur responsable

Les dangers du téléphone au volant :


- Diminution des contrôles dans vos rétroviseurs et des angles morts ;
- Tendance à zigzaguer et à mordre la ligne ;
- Moindre attention portée à la signalisation et aux autres usagers
- Augmentation du temps de réaction (de 30 à 70%).


Ce que dit le Code de la route


L’usage d’un téléphone tenu en main est interdit pendant la conduite. (Article R412-6-1 CR)

La sanction est une amende de 135€ et un retrait de 3 points au permis de conduire (90 euros si l'amende est payée rapidement).

Les cyclistes risquent la même amende, mais pas de retrait de points.

Concernant le kit mains libres, son usage n’est pas interdit par le Code de la route. Toutefois un conducteur qui n’est pas en mesure d’effectuer « commodément et sans délai les manœuvres qui lui incombent » alors qu’il utilise son kit mains libres pendant la conduite peut se voir verbaliser sur le fondement de l’article R412-6 (amende de 35€ mais aucun retrait de points).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société automobile