Fermeture d’une unité de vie du centre éducatif de Bazeilles suite à des maltraitances sur adolescents

© Sophie Dumay / France 3 Champagne-Ardenne
© Sophie Dumay / France 3 Champagne-Ardenne

C’est par une lettre anonyme dénonçant une maltraitance sur adolescents qu’a été déclenchée une inspection des services départementaux de l’aide sociale à l’enfance dès vendredi soir dernier. Un éducateur a été mis à pied pour "comportement déviant et violences verbales".

Par LG avec Sophie Dumay

L'association Sauvegarde des Ardennes, le Conseil Départemental des Ardennes et le service de la Protection Judiciaire de la Jeunesse ont souhaité faire le point sur ce qui s'est passé depuis la fin de la semaine dernière.
Une enquête est donc ouverte afin de déterminer précisément les faits dénoncés dans cette lettre anonyme. D’après les premiers éléments, les accusations portent sur de la "maltraitance psychologique" sur des enfants dit primo-arrivants de 14 à 16 ans, arrivés entre septembre et février dernier. Après les premières auditions qui ont commencé jeudi, il a été décidé de transférer les 12 enfants de ce service dans d'autres structures d'accueil dès vendredi et d'écarter l'éducateur accusé de maltraitance psychologique.

Le centre éducatif et professionnel de Bazeilles accueille 66 mineurs, dont la moitié vit à l'internat. C’est une structure qui permet à ces jeunes déscolarisés et séparés de leurs parents de retrouver un projet professionnel. Ils sont formés à la peinture, l'horticulture la mécanique auto, la plomberie ou encore la menuiserie.

D’autre part, une autre partie de l’enquête se porte sur des violences entre les enfants eux-mêmes (pressions, menaces, racket…).

Seul le service des 14-16 ans a fait l'objet d'une fermeture temporaire jusqu'au 31 aout. Les deux autres unités de vie au sein de cet établissement restent ouvertes.

L'inspection du centre éducatif et professionnel de Bazeilles est toujours en cours et s'achèvera mardi.

Voir notre reportage

Fermeture d’une unité de vie du centre éducatif de Bazeilles suite à des maltraitances sur adolescents
C’est par une lettre anonyme dénonçant une maltraitance sur adolescents qu’a été déclenchée une inspection des services départementaux de l’aide sociale à l’enfance dès vendredi soir dernier. Un éducateur a été mis à pied pour "comportement déviant et violences verbales". - France 3 Champagne-Ardenne - Sophie Dumay / Daniel Samulczyk

 

Sur le même sujet

Nancy : statue du Général Drouot restaurée

Près de chez vous

Les + Lus