La première police intercommunale dans le département des Ardennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3
durée de la vidéo: 02 min 19
La première police intercommunale dans le département des Ardennes ©France 3 Champagne-Ardenne

13 communes de la communauté de commune Ardennes Thiérache se sont regroupées pour créer un service mutualisé de police municipale. Cette nouvelle brigade de la police est une première dans le département des Ardennes.

A Maubert Fontaine, depuis le début de ce mois de février, ils sont deux à faire partie de cette nouvelle unité. Première mission de ces policiers municipaux, s'entretenir avec les élus pour définir les missions prioritaires, mais aussi aller à la rencontre des commerçants et des habitants qui semblent apprécier cette nouvelle présence rassurante

Les policiers de cette nouvelle brigade de police municipale peuvent intervenir dans de nombreux domaines, comme la prévention, les contrôles de vitesse, présence aux abords des écoles.

Prévention, contrôle de vitesse, présence aux abords des écoles, les attentes sont différentes selon les communes. Jean Yves Lagneaux est le maire de Regnowez, il est également colonel de gendarmerie de réserve, pour lui ces policiers municipaux sont un complément de l'action de la gendarmerie.


Dans les Ardennes, elles sont 13 communes à avoir adhéré au service mutualisé de police municipale. Les communes payent le salaire des agents et de la communauté de commune prend en charge la partie logistique comme la voiture, les bureaux ou encore les tenues. C'est ce partage des couts qui a permis de mettre en place le projet.

La mise en place d'une fourrière intercommunale pour traiter le problème des animaux errants est prévue pour le deuxième semestre 2017, des policiers municipaux est prévue pour 2018.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.