Législatives 2022 : la candidate la plus âgée de France se présente dans les Ardennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matti Faye avec Marie-Line Fournier

Monique Peltriaux est candidate aux élections législatives dans la troisième circonscription des Ardennes (Sedan-Vouziers). À 92 ans, cette Ardennaise est la candidate la plus âgée de France.

À 92 ans, l’Ardennaise Monique Peltriaux est la candidate aux élections législatives la plus âgée de France. Elle se présente dans la troisième circonscription des Ardennes, celle de Sedan-Vouziers. Très active, elle a géré une galerie d’art où elle exposait les œuvres de son époux Bernard Peltriaux, jusqu’en 2019.

Son intérêt pour la politique n’est pas récent. Jeune mère de famille, elle s’impliquait déjà. "Je tractais, comme tout le monde, pour Chirac, pour monsieur Falala (maire de Reims de 1983 à 1999 et député ndlr), pour monsieur Taittinger (maire de Reims de 1959 à 1977, député et Garde des Sceaux ndlr) même à l'origine", nous raconte-t-elle dans sa maison rémoise. "Petit à petit, j'ai connu Jean-Marc Governatori et c'est lui qui m'a demandé de faire connaître son mouvement à Reims."

L'homme préside le mouvement L'Écologie au Centre, parti qui s'affichait précédemment sous le nom d'Alliance écologiste indépendante. Monique Peltriaux n'avait pas prévu de proposer son nom aux électeurs de la circonscription. Mais on l'a convaincu de déclarer sa candidature. "On m'a demandé de le faire pour terminer une liste. Il manquait une personne pour clôturer cette liste", précise-t-elle.

Déjà candidate en 2007

Monique Peltriaux a été candidate aux législatives en 2007 dans la Marne, aux régionales de 2010, et aux européennes en 2014. Elle qui a longtemps vécu dans les Ardennes se dit très attachée aux libertés et à l’environnement.

"Il fallait que je rende à un mouvement qui me plaît, et pour une région que j'aime et que je connais, ajoute-t-elle. J'ai beaucoup de plaisir lorsque j'arrive à Mazagran de voir toute cette vallée à droite qui est dans le bleuté. Mais hélas il y a toutes les éoliennes qui nous bouchent la vision, c'est un peu dommage."

Plusieurs fois arrière-grand-mère, elle a autrefois posé pour son peintre de mari. Aujourd’hui, c’est sur les affiches électorales qu’on va la retrouver. Si elle est élue à l'issue des législatives, c'est elle qui présidera la première séance du nouveau parlement, le temps d'élire celui ou celle qui s'installera au perchoir du Palais Bourbon.

Dans la troisième circonscription des Ardennes, on compte au total huit candidats, dont le député sortant divers droite Jean-Luc Warsmann.

Pour rencontrer le candidat le plus jeune de France à ces législatives, en l'occurrence la plus jeune candidate, c'est également dans le Grand Est qu'il faut se rendre. Dans la huitième circonscription de la Moselle. Raphaëlle Rosa, 18 ans, y représente le parti Les Républicains.