La tombe de Rimbaud suscite les passions

La tombe de Rimbaud suscite les passions
Tombes d'anonymes ou tombes de célébrités... Nombreuses ont été ornées de fleurs en ce jour de la Toussaint. Dans le vieux cimetière de Charleville-Mézières, plusieurs visiteurs se sont recueillis devant la tombe du célèbre poète et enfant du pays, Arthur Rimbaud. - France 3 Champagne-Ardenne - Laurence Laborie / Daniel Samulczyk / Véronique Brice

Tombes d'anonymes ou tombes de célébrités... Nombreuses ont été ornées de fleurs en ce jour de la Toussaint. Dans le vieux cimetière de Charleville-Mézières, plusieurs visiteurs se sont recueillis devant la tombe du célèbre poète et enfant du pays, Arthur Rimbaud.

Par IG

© Laurence Laborie / France 3 Champagne-Ardenne C'est la tombe la plus visitée du vieux cimetière de Charleville-Mézières, avenue Charles Boutet.
La dernière demeure d'Arthur Rimbaud, né et enterré dans les Ardennes, attire des milliers d'admirateurs, venus du monde entier.

La ville entretient sa tombe, les habitants sa mémoire. Passer le voir est devenu un rituel.
"C'est un recueillement littéraire", pour l'une de ses admiratrices. "C'est le symbole de Charleville" pour une autre.
"Il représente la révolution, la révolte des jeunes, estime un autre visiteur. Il est toujours d'actualité." 

© Laurence Laborie / France 3 Champagne-Ardenne Comme un lieu de pèlerinage, les touristes déposent parfois des objets.
A l'entrée du cimetière, une boîte à lettres spéciale permet de lui écrire. Certains lui envoient même des poèmes.

Arthur Rimbaud mourut à l’âge de 37 ans le 10 novembre 1891, victime d'un cancer généralisé. Son corps fut ramené à Charleville, où il repose dans la tombe de sa famille maternelle. Lui qui, pourtant, haïssait sa ville d'origine. "Je meurs, je me décompose dans la platitude, dans la mauvaiseté, dans la grisaille", écrivait le poète en 1870, à peine âgé de 16 ans, sur Charleville qu’il surnommait par dérision "Charlestown".

Sur le même sujet

Les + Lus