Aube : non à la circulation des camions sur la départementale 960

© France 3 Champagne-Ardenne / Olivier Mayer
© France 3 Champagne-Ardenne / Olivier Mayer

Sur l'axe Saint-Dizier - Troyes, ce sont 8 000 camions par jour. La situation est dénoncée depuis la fin des années 2 000 sans que l'on puisse trouver de solution. Le Conseil départemental a rassemblé à Piney (10) les élus concernés de l'Aube et de la Haute-Marne afin de trouver une issue.

Par France 3 Champagne-Ardenne avec Tiphaine Le Roux

Les riverains et les restaurateurs de la route départementale 960 luttent depuis des années contre les nuisances quotidiennes.

Le Président du Conseil départemental de l'Aube, Philippe Pichery, a proposé à tous les maires des communes traversées d'interdire de façon collective la circulation des poids lourds en transit entre St Dizier et Troyes. Il leur recommande des itinéraires comportant de l'autoroute, comme l'A26 et Vitry-le-François, ou l'A31 et Langres.  

Ne va-t-on pas renvoyer le problème vers les routes voisines ?

Comme la RD 960 doit fermer pendant trois mois pour travaux à compter du mois de juillet, les élus vont en profiter pour compter la répartition des flux vers Arcis-sur-Aube ou Soulaines-Dhuys.

En attendant une issue définitive, ces dernières années quelques rares communes comme Mesnil-Sellières ou Piney ont cherché à limiter la vitesse donc la rentabilité par des chicanes couteuses. Selon certains élus, il faut surtout amener les députés à légiférer pour diminuer les tarifs poids lourds sur autoroute.

Le chemin sera long mais la région Grand Est a également évoqué l'idée d'expérimenter l'écotaxe, pour le moment bel et bien enterrée.

Sur le même sujet

Les + Lus