Corps retrouvé à Rouvres-les-Vignes : le maire identifie Frédéric Perrard, disparu jeudi

Frédéric Perrard, âgé de 31 ans, a disparu ce jeudi 15 mars dans des circonstances mystérieuses. Ce dimanche, un corps a été retrouvé dans un cours d'eau près de Rouvres-les-Vignes, où Frédéric Perrard résidait et travaillait. Le maire du village a identifié le corps comme étant celui du vigneron.

© France 3 Champagne-Ardenne / B. Bachon
Ce dimanche après-midi 18 mars, un corps a été découvert dans un cours d'eau près de Rouvres-les-Vignes dans l'Aube. Des pompiers-plongeurs ont été dépêchés sur place. Le corps a été transporté pour examen médico-légal et a été formellement identifié par le maire du village comme étant celui de Frédéric Perrard, disparu depuis jeudi après-midi. 

Ce dimanche, la neige tombée dans la nuit empêchait la poursuite de toutes recherches. Une équipe de la gendarmerie de Bar-sur-Aube continuait néanmoins à patrouiller dans la zone de disparition de Frédéric Perrard, 31 ans, qui s'est évaporé du village de Rouvres-les-Vignes jeudi 15 mars en début d'après-midi. 

Le gros des recherches s'est tenu vendredi et samedi. Dès le lendemain de la disparition, une vingtaine de gendarmes, aidés d'un chien, ont en effet parcouru les alentours du village, mais l'animal perd la trace olfactive de Frédéric Perrard à la sortie de Rouvres-les-Vignes. Les gendarmes ont été aidés dans leur battue par une vingtaine de volontaires et une quinzaine de sapeurs-pompiers. Une procédure de disparition inquiétante a été ouverte.

Samedi, la nouvelle de la disparition s'étant répandue, environ 80 personnes ont parcouru à nouveau la zone de recherches, sans succès. Les gendarmes, eux aussi, ont poursuivi leurs investigations. Un appel à témoin a été lancé. Si vous avez la moindre information qui pourrait permettre de retrouver la trace de Frédéric Perrard, vous pouvez contacter la gendarmerie de Bar-sur-Aube au 03 25 27 08 73. Vous pouvez également composer le 17.

Que s'est-il passé ?

D'après nos informations, il semblerait que Frédéric Perrard se soit légèrement blessé au cou avec son sécateur électronique alors qu'il travaillait dans les vignes en compagnie d'un proche. Ce dernier a alors accompagné la victime aux urgences de Bar-sur-Aube, où il a été soigné et a reçu plusieurs points de suture.

Frédéric Perrard a ensuite été raccompagné chez lui, vers 14 heures, et allongé sur un canapé. Le proche qui l'accompagnait est ensuite allé prendre une douche. A son retour, la fenêtre était ouverte et Frédéric Perrard avait disparu.

La famille et les proches du trentenaire se sont alors mobilisés pour essayer de le retrouver, sans succès. Ils ont fini par prévenir la gendarmerie de Bar-sur-Aube aux alentours de 19 heures. La nuit étant déjà tombée, les premières recherches ont été infructueuses. 

D'après les premiers éléments de l'enquête, il semblerait que Frédéric Perrard ait des antécédents psychiatriques. Le proche qui l'a accompagné jeudi à l'hôpital a été entendu par les gendarmes, ainsi que la compagne de Frédéric. 

Les investigations se poursuivent. Accident, suicide, crime, la gendarmerie n'exclut aucune hypothèse.


Voir le reportage de Brice Bachon et Maxime Rousseau, récit Ozlem Unal : 




Frédéric Perrard, à droite sur cette photo issue de son profil Facebook, a disparu jeudi 15 mars à Rouvre-les-Vignes, dans l'Aube.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition