Aube. Une quarantaine de manifestants à la Chapelle-Saint-Luc contre le projet d'incinérateur

Ils étaient une quarantaine à l'Hôtel-de-Ville de la Chapelle-Saint-Luc, ce 13 janvier / © Olivier Mayer / France 3 Champagne-Ardenne
Ils étaient une quarantaine à l'Hôtel-de-Ville de la Chapelle-Saint-Luc, ce 13 janvier / © Olivier Mayer / France 3 Champagne-Ardenne

Dans l'Aube, les habitants de la Chapelle-Saint-Luc se sont mobilisés ce samedi. Une quarantaine d'opposants au projet d'incinérateur est entrée dans l'Hôtel de Ville pour se faire entendre.

Par FM

A la Chapelle-Saint-Luc dans l'Aube, un projet d'installation d'un incinérateur irrite les habitants. Le projet d'incinérateurs d'ordures ménagères est jugé démesuré par les citoyens, qui ont voulu "apporter symboliquement" leur contribution à l'enquête publique.

"Le département n'a pas la taille pour accueillir un tel incinérateur"


Pascal Houplon, président de l'association "Aube durable" estime que le "département n'a pas la taille, en termes d'équipement et d'attractivité pour accueillir un tel incinérateur."

Et d'ajouter : "Aucun département de taille comparable n'a d'incinérateur de cette dimension. C'est un projet qu'on ne fait plus aujourd'hui."

► Retrouvez son intervention dans notre 12/13

Interview de Pascal Houplon, président de l'association "Aube durable"
Dans l'Aube, les habitants de la Chapelle-Saint-Luc se sont mobilisés ce samedi. Une quarantaine d'opposants au projet d'incinérateur est entrée dans l'Hôtel de Ville pour se faire entendre. - France 3 Champagne-Ardenne - I. Tayeb, O. Mayer

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus