Cet article date de plus de 4 ans

Un simulateur de chute libre pour reproduire les sensations des parachutistes

L’aérodrome de Brienne-le-Château (Aube) est doté depuis quelques semaines d'une "soufflerie". Ce simulateur de chute libre reproduit les sensations réelles d'un parachutiste en chute libre grâce à deux moteurs thermiques qui créent un vent de 270 km/h.
L’aérodrome de Brienne-le-Château (Aube) est doté depuis quelques semaines d'une "soufflerie". Ce simulateur de chute libre reproduit les sensations réelles d'un parachutiste en chute libre grâce à deux moteurs thermiques qui créent un vent de 270 km/h. Interviews : Elodie Perrot, vice-championne du monde de parachutisme 2003. Ivan Perrot, moniteur de parachutisme (8500 sauts). ©France 3 Champagne-Ardenne

Il n'existe que huit appareils comme celui-là en France et un seul dans le Grand Est.

Dans le ciel de Brienne, difficile de résister au spectacle virevoltant et coloré des parachutes. Mais se jeter dans le vide demande du courage certes, mais aussi de l'entraînement. Voici une alternative : un simulateur qui reproduit la chute libre.

Amateur de sensations fortes, cette machine est pour vous

Dans la partie immergée de la machine (que nous n'avons pas pu filmer) des moteurs surpuissants génèrent un vent qui propulse littéralement la personne à travers une tuyère haute de 7 mètres.

Le public visé est celui des novices pour des baptêmes (dès l'âge de 5 ans) mais aussi pour ceux qui sont déjà rompus à la chute libre et qui souhaitent se perfectionner. Il existe déjà huit souffleries en France. Celle de Brienne-le-Château est la première dans le Grand Est.

En savoir plus sur ce simulateur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets