Cambriolage de magasins par les toits, trois hommes interpellés en flagrant délit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matti Faye

Le parquet de Troyes annonce ce jeudi 12 mai l'interpellation de trois hommes de nationalité roumaine dans l'Oise. Ils sont soupçonnés d'avoir multiplié les vols dans des magasins du quart nord-est de la France, notamment dans l'Aube et dans la Marne, en passant à chaque fois par les toits.

Le coup de filet remonte au lundi 9 mai mais n'a été confirmé par le parquet de Troyes que ce jeudi 12 mai. Trois hommes de nationalité roumaine ont été arrêtés en flagrant délit lundi, à Mouy, dans le département de l'Oise.

Ces hommes sont suspectés d'avoir "commis une tentative de vol en bande organisée dans un supermarché de la commune voisine d’Angy", comme le précise le communiqué transmis par le parquet. Mais on leur reproche au total une vingtaine de cambriolages perpétrés dans onze départements.

Ils ont utilisés à chaque fois un mode opératoire similaire. Les voleurs présumés ont agi de nuit en visant des supermarchés de petites localités. En passant par les toits, ils se sont introduits dans les locaux administratifs, avant d'"ouvrir les coffres-forts à l’aide de disqueuses et de masses et de dérober l’argent, de l’outillage et des appareils électro-portatifs", selon les détails communiqués par le parquet.

Détention provisoire

Les premiers faits remontent au mois de mars dernier et ont eu lieu dans l'Aube, à Brienne-le-Château et Aix-en-Othe, à dix jours d’intervalle. Les gendarmes partent alors sur la piste de Roumains localisés en Seine-Saint-Denis.

En Champagne-Ardenne, le département de la Marne est également concerné, avec des vols répertoriés notamment dans des supermarchés et des magasins de Fismes.

"Ces interpellations en flagrant délit constituent une étape importante d'une enquête débutée il y a deux mois", se félicite la procureure de Troyes Julie Bernier dans un communiqué cosigné par la section de recherche de la gendarmerie de Reims.

Les trois hommes ont été mis en examen mercredi 11 mai pour "vols en bande organisée et association de malfaiteurs". Ils sont placés en détention provisoire.