Football : pourquoi les supporters de Reims sont interdits d'accès au stade à Troyes pour le derby

Publié le Mis à jour le

C'est le derby de la Champagne-Ardenne, le match de football entre Troyes et Reims qui se tient le 3 avril au stade de l'Aube se fera sans supporters de Reims. Ainsi en a décidé la préfecture de l'Aube.

La préfecture de l'Aube a publié ce lundi 28 mars un arrêté préfectoral annonçant "l'interdiction d’accéder au stade de l’Aube, de circuler et de stationner au stade de l’Aube, au centre-ville de Troyes et sur certains axes des communes de Troyes, Pont-Sainte-Marie et de Sainte-Savine pour toute personne se prévalant de la qualité de supporter du Stade de Reims le dimanche 3 avril 2022."

Motifs invoqués, des raisons de sécurité, considérant notamment : "qu'il existe un fort et ancien antagonisme entre les supporters de l'Espérance Sportive Troyes Aube Champagne et ceux du Stade de Reims".

Sur les réseaux sociaux, les réactions de supporters n'ont pas tardé à Reims. "Et c'est tout ? déclare un fan du Stade de Reims, sur Twitter. C'est la première fois qu'on se fait interdire de déplacement et vous balancez comme ça l'arrêté du préfet sans défendre vos supporters ? En disant par exemple qu'il n'y a jamais eu d'incident dans le stade et en dehors un jour de match à Troyes..."

Incompréhension des supporters

Un autre ajoute ne pas comprendre la mesure. "C'est honteux ! Les troyens peuvent venir a delaune mais pas l'inverse ?? Le président troyens n'aurait-il aucun rapport avec cette décision ??? Ou le club ? C'est n'importe quoi". "Décision minable.. ajoute un autre supporter, et une façon de la communiquer à la hauteur de la considération des (trop rares) supporters… J’ose espérer qu’en cas de nouvelle confrontation à Delaune l’an prochain nos dirigeants et pouvoirs publics rendront la monnaie de leur pièce aux aubois". 

En octobre 2021, les forces de l'ordre avaient dû utiliser leurs forces pour limiterr les dégâts. "Tirs de Flash-Ball, grenades lacrymogènes, grenades de désencerclement, charge de la brigade équestre", nos confrères de l'Union avaient fait part de certaines tensions à l'époque. 

Ce que dit l'arrêté

Dans l'arrêté, il est fait mention des précédents. "Le 24 octobre 2021, en marge du match opposant le Stade de Reims à l'Estac, les 571 supporters troyens tentaient de sortir du parking visiteur afin d'en découdre avec les rémois, nécessitant l'usage de grenades lacrymogènes et de lanceurs de balles de défense par les forces de sécurité.

Dans le même temps, les ultras rémois défilaient depuis le centre-ville de Reims jusqu'à leur tribune dans le cadre de leur anniversaire. Aux abords du stade, les Me% Os prenaient la tête du cortège et déviaient de l'itinéraire, forçant le dispositif de sécurité pour se rapprocher du parking visiteur et invectiver les troyens.

Ces derniers, en réponse, tentaient à nouveau de quitter leur parcage, dégradant les grilles pour un préjudice évalué à 5 400 euros, nécessitant une nouvelle réaction de la part des forces de l'ordre qui devaient recourir à 12 tirs de lanceurs à balles de défense, 12 grenades TM6 et à une grenade GENT pour éviter l'affrontement.
Considérant que le risque de troubles à l'ordre public pourrait se déporter non seulement aux abords du stade, mais également dans le centre-ville de Troyes, lors du match qui opposera, le 3 avril 2022, l'Estac au Stade de Reims"(...) Au vu de tout cela, la préfecture interdit l'accès à tous supporters de Reims au stade de l'Aube. 

Contactée, la préfecture de l'Aube annonce communiquer plus d'informations ce mardi 29 mars. L'arrêté est consultable en page 19 de ce document officiel qui publie les texte officiels de la préfecture.