• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Collecte de la Banque alimentaire : des Alsaciens généreux

Dans le Bas-Rhin, 4000 bénévoles étaient présents dans les 150 magasins partenaires. / © France 3 Alsace
Dans le Bas-Rhin, 4000 bénévoles étaient présents dans les 150 magasins partenaires. / © France 3 Alsace

Les 25 et 26 novrembre avait lieu la traditionnelle Collecte nationale des Banques alimentaires. Dans le Bas-Rhin, 320 tonnes de denrées ont été collectées en 2 jours, c'est mieux que l'an dernier!

Par Karine Gélébart

Pour la 32e fois, les 130 000 bénévoles des Banques alimentaires se sont mobilisées pendant 2 jours pour récolter les dons, en denrées utiles et produits d'hygiène. Les voilà à l'heure du tri et du stockage, et il y a du travail, puisque 12 000 tonnes de produits ont été collectés! C'est plus, et de meilleure qualité, que l'an dernier, avec une augmentation notable de dons de conserves de légumes, de poissons et de viandes, de plats cuisinés et de petits pots pour bébés. De quoi réjouir le président du réseau national des Banques alimentaires, Jacques Bailet.

Dans une société où le nombre de personnes en situation de pauvreté est proche de 9 millions, dont 3 millions d’enfants, la Collecte Nationale est un événement essentiel. 


Dans le Bas-Rhin, 320 tonnes de denrées ont été récoltées en 2 jours (140 tonnes dans la CUS et 180 tonnes dans le reste du département), soit 5% de plus qu’en 2015. Elles vont permettre de compléter les stocks, qui seront ensuite distribuées intégralement tout au long de l’année uniquement dans le département.

L'action continue

Dans les jours qui viennent, l'association sera également présente au Village du Partage, place Kléber, les 16, 17 et 18 décembre 2016 pour vendre vin chaud, bredele ou encore de confitures confectionnés par les bénévoles.
Un concert sera donné le dimanche 18 décembre 2016 à 17h à l’Eglise Protestante de Wolfisheim par la chorale "Voix-Si Voix-La" de Strasbourg, au profit de la Banque alimentaire du Bas-Rhin.

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus