• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Elections législatives : le Front national peut-il remporter la 7e circonscription du Bas-Rhin ?

© wikipédia
© wikipédia

Le député sortant Patrick Hetzel (LR) brigue un second mandat dans la 7e circonscription du Bas-Rhin. Mais le Front national semble monter inexorablement en Alsace Bossue.

Par Naoufel El Khaouafi

La 7e circonscription du Bas-Rhin est située au Nord-Ouest de l’Alsace. Elle est plutôt rurale. Elle comprend entre autre les villes de Saverne ou Bouxwiller.

Dans ce secteur,  le Front national est très puissant. D’ailleurs, Marine Le Pen est largement arrivée en tête au premier tour de la présidentielle (31.86%), distançant de loin François Fillon (21.26%).
La République en marche est au pied du podium (21.37%).


Le député sortant, Patrick Hetzel (LR) part favori, car le droite est unie derrière lui, contrairement à 2012.

Mais il doit faire face à une montée en puissance du Front national. 

Dans cette campagne, il met en avant son activité parlementaire pendant la législature, classé 6è sur 577 députés par le magazine Capital, pour sa présence dans l'hémicycle et en commission, et ses interventions orales à l'assemblée.


Virginie Joron espère déjouer les pronostics. La conseillère régionale représente le Front national. A 44 ans, cette juriste est favorable au maintien du Concordat en Alsace et du droit local. Dans son programme, elle souhaite lutter contre la désertification des territoires.

Mais Antoinette de Santis espère bien jouer les trouble-fête. Investie par la République en Marche, elle veut "remettre notre territoire au  cœur de l'Europe, non plus tenter par la peur de se replier."


 

13 candidats en lice

Si le siège de député devrait se jouer entre l'un des deux candidats ci-dessus, onze autres prétendent également à l'Assemblée nationale.

  • Peter Andersen représente la France insoumise (FI).   
  • Pascale Elles porte les couleurs du parti Debout la France (DLF).   
  • Antoinette De Santis représente la majorité présidentielle la République en Marche (LREM).  
  • Jean-Marie Lorberest le candidat du parti alsacien Unser Land (UL). 
  • Bénédicte Herrgott porte les couleurs Parti communiste français (PCF). 
  • Olivier Muller-Haenel se présente sans étiquette politique.  
  • Sandrine Lombard se présente sous l'étiquette Divers gauche.   
  • Natacha Irina Ruiz  représente l'écologie politique.
  • Mikaïl Kaya représente le Parti égalité et justice (PEJ).   
  • Jeanne-Françoise Langlade est la candidate de la Lutte ouvrière (LO).  
  • Aurélien Hary représente l'Union populaire républicaine (UPR).

Sur le même sujet

"Aider cette belle jeunesse"

Les + Lus