Cet article date de plus de 4 ans

Le Pow wow de Steinbourg : 20 ans d'amour pour les Amérindiens

En 20 ans, ils sont passé de dix tipis à plus d'une centaine. Le Pow Wow de Steinbourg est l'un des plus grands rassemblements de figurants indiens du Grand Est. Des passionnés, habillés comme aux temps du Far West qui se sont retrouvés ce week-end. 
durée de la vidéo: 01 min 54
Le Pow wow de Steinbourg : 20 ans d'amour pour les Amérindiens ©France 3 Alsace
Entre événement religieux et célébration d’exploits guerriers, le pow wow est une occasion de faire vivre l'héritage culturel des Amérindiens, c’est avant tout une fête de la rencontre. Et une plongée dans l'enfance pour les "visages pâles" conviés à découvrir les rites de ces tribus découvertes au 15ème siècle, avec les premiers explorateurs européens. 

En digne représentant des Comanches, une des quarante peuples recensés, Pierre Lehn, purifie son tipi avec de la sauge blanche. Ce Vosgien, visage peint en rouge et collier de wampum autour du cou, s'est pris de passion pour ces "petits guerriers trapus qui sont de très bons cavaliers". "Ils me correspondent parfaitement", explique-t-il, c'était un rêve d'enfant qui s'est concrétisé. Quand j'étais gamin, je jouais toujours aux indiens".

Alain Letellier, crâne rasé tout juste coiffé de quelques plumes multicolores, célèbre la peuplade des Osages. "Cette tribu, originaire de l'Oklahoma était proche des Sioux", raconte-t-il, "la seule différence était qu'eux avaient les cheveux longs noirs".

En tout, ils sont une centaine, à participer à ce festival, devenu un classique de l'été. C'est la 20è. Au programme : concerts, tournoi d'équitation, danses amérindiennes et show du cascadeur italien Mario Luraschi cascadeur équestre italien, dresseur de chevaux pour le cinéma. 

durée de la vidéo: 01 min 54
Le Pow wow de Steinbourg : 20 ans d'amour pour les Amérindiens ©France 3 Alsace

 

Vous avez dit "pow wow" ?
  • Le mot « pow-wow » est un dérivé du mot pau wau ou pauau, qui désigne un leader spirituel, une personne-médecine ou un rassemblement de leaders spirituels dans la langue algonquienne.
  • Les Américains d'origine européenne ont cru que ce mot représentait tout rassemblement autochtone et ils ont déformé sa prononciation en pow-wow.
  • Finalement, apprenant la langue anglaise, les Amérindiens ont eux aussi commencé à utiliser ce terme, avec sa nouvelle prononciation et son nouveau sens. (source wikipedia)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture festival sorties et loisirs