Cet article date de plus de 5 ans

Simulation d'exercice en cours sur la LGV-Est dans le tunnel de Saverne

Un exercice grandeur nature est organisé ce mardi après-midi dans le tunnel de Saverne pour tester le dispositif de sécurité et de secours en cas d'accident ou de panne sur le nouveau tronçon de la LGV-Est qui entrera en service le 3 juillet prochain.
© France 3 Alsace
L'exercice s'est déroulé sous le tunnel de Saverne, sur la commune d'Ernolsheim-lès-Saverne, sur la voie qu'empruntera bientôt le TGV Paris-Strasbourg.

Au total, environ 550 personnes ont été engagées sur cet exercice : 438 acteurs (dont les passagers du TGV), une cinquantaine d'évaluateurs, issus des services de l'Etat, locaux, nationaux et SNCF venus observer la prise en charge des passagers et une quarantaine d'animateurs, chargés de la bonne organisation de l'exercice.

Les journalistes n'ont pas pu accéder à l'intérieur du tunnel pendant l'exercice : ils devaient rester à l'une des extrémités du tunnel pour assister aux opérations.

 

Après un briefing, les journalistes ont été conduits en bus sur le lieu de l'exercice
Après un briefing, les journalistes ont été conduits en bus sur le lieu de l'exercice © France 3 Alsace

Le scenario

Le conducteur d'un TGV en provenance de Strasbourg ou à destination de Paris subit, à proximité de Saverne, une panne de matériel nécessitant l'arrêt immédiat de son train.
Le train s'arrête dans le tunnel. Les procédures d'urgence, liées à un arrêt dans le tunnel, sont alors mises en oeuvre. Les blessés, personnes à mobilité réduite et personnes vulnérables, sont pris en charge par les secours. Plusieurs personnes se dispersent dans l'ouvrage, certains sortent tête Ouest.
Les passagers indemnes sont pris en charge à Monswiller, où la salle du Zornhoff sert de centre de regroupement.

Les images de l'opération






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie sncf lgv