Alexis Kohler : une "probité exemplaire", estime Emmanuel Macron

Emmanuel Macron, en visite au Canada à la veille du G7, a estimé jeudi qu'à l'image de toute l'équipe gouvernementale, le secrétaire général de l'Élysée, l'Alsacien Alexis Kohler, faisait preuve d'"une probité exemplaire".

© Aurelien Morissard/MaxPPP
Le président français a renouvelé sa confiance en son équipe depuis Montréal après que des perquisitions ont été effectuées mercredi à Bercy dans le cadre de l'enquête du Parquet national financier (PNF) visant Alexis Kohler, sur un possible conflit d'intérêts entre ses postes dans la fonction publique et ses liens avec l'armateur italo-suisse MSC. "Cette équipe a toute ma confiance. Je connais chacun de ses membres, ce sont des gens d'une probité exemplaire" et Alexis Kohler "au premier chef", a-t-il dit dans l'avion entre Ottawa et Montréal.

Les perquisitions, réalisées par la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE), ont été menées dans des bureaux du ministère de l'Economie et des Finances, où M. Kohler a travaillé entre 2012 et 2016. Les enquêteurs se sont rendus dans les locaux de la commission de déontologie de la fonction publique et dans ceux de l'Agence des participations de l'Etat (APE), chargée de gérer le portefeuille public, a précisé l'une de ces sources.

Le secrétaire général de l'Elysée est visé par une enquête du parquet national financier (PNF) sur un éventuel conflit d'intérêts entre ses postes dans la fonction publique et ses liens avec l'armateur italo-suisse MSC. Ce groupe, fondé et dirigé par les cousins de la mère d'Alexis Kohler, est aussi un très important client de STX France, gérant les chantiers navals de Saint-Nazaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice polémique politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter