Alsace : Crésus, au secours des surendettés

Le surendettement est responsable de trois suicides par jour en France.
Depuis 25 ans, la Chambre Régionale du Surendettement Social ou CRESUS tente d'enrayer cette situation dramatique.
C'est notre dossier du jour. 

Par Cécile Poure

CRÉSUS est né en 1992 en Alsace.
Contrairement à l'antique Crésus, dernier roi de Lydie, célèbre par ses richesses, le Crésus alsacien lui, n'est pas connu pour cela.
Loin s'en faut.


Solidarité



Crésus est l'acronyme de Chambre gionale du Surendettement Social.
C'est étrange mais c'est comme ça.

C'est une association d'utilité publique, sans but lucratif.

Sa vocation ?  Aider et d’accompagner les personnes en situation de fragilité économique en les préservant de l’isolement.
Prévenir l’exclusion financière, économique et sociale par des interventions, des formations et par la mise en œuvre d’actions pédagogiques de haut-niveau.

Le réseau est présent dans 12 régions avec 134 antennes de proximité et 530 bénévoles experts.
CRÉSUS a crée sa propre plateforme nationale d’entraide et de médiation pour assurer sa mission d'accompagnement sur l’ensemble du territoire national.


Comment ça marche ?



L'association dipose de plusieurs leviers d'action.

- Une plateforme d'accompagnement budgétaire par l’analyse de leur situation financière et des services de conseils. suivi des démarches.

- Le pôle surendettement qui accompagne les personnes en situation de surendettement.
En élaborant un dossier et en délivrant des informations juridiques pratiques.
Il est possible d'étalonner les dettes, d'aménager les crédits en fonction des dossiers.


 - Le pôle microcrédits personnels. Son but est de permettre l’accès au crédit à des publics confrontés aux refus des banques ou éviter la souscription à des crédits toxiques. 
CRÉSUS veille avec le bénéficiaire du microcrédit à ce que ses mensualités soient parfaitement adaptées à son budget.

- Le pôle formations : un ensemble de formations  dans le domaine du traitement préventif et curatif des situations de surendettement des particuliers et des petites entreprises.

- Point Conseil Budget de proximité :  conseils confidentiels, gratuits et personnalisés sur la gestion budgétaire. Ils facilitent l’accès aux aides de droit commun. Ils peuvent également accompagner les ménages dans le cadre de procédures de surendettement.

- Le pôle juridique et de procédures collectives


Des situations extrêmement complexes



Crésus, nous l'avons vu, dispose de moyens d'actions très concrets pour aider les personnes surendettées.
Elle joue aussi un rôle psychologique majeur.

ITW Régis Halter, Crésus

CRESUS en a accompagné 4 600 personnes l'an passé.
Des personnes qui ont, pour la plupart, traversé des moments difficiles, des points de ruptures qui font basculer toute une vie.
Licenciement, séparation, des crédits à la consommation qui s'empilent ... la spirale infernale.

Des personnes fragiles et qui subissent, de surcroit, du fait de leur situation financière des pressions énormes.
Huissiers, créanciers, honte ...
En France, chaque jour,  3 personnes se suicident pour cause de surendettement.

Regardez le témoignage de Dominique, surendetté.

ITW témoignage


Des chiffres peu encourageants



Pour l'an dernier, les chiffres de la Banque de France indiquent un recul d'un peu plus de 10% du nombre de dossiers.

Mais l'endettement global des surendettés a augmenté lui de 10%.
Pour atteindre un montant  moyen des dettes de 42 334 euros.



Notre dossier 

Dossier surendettement

 

LE PROFIL DU SURENDETTE

Voici les conclusions de l'enquête typologique menée en 2016 par la Banque de France.
Cette dernière enquête confirme la tendance générale : ce sont les personnes seules sans personnes à charge
qui sont le plus touchées.

- Les surendettés sont surtout des personnes seules (pour 66,1 % ) et n’ayant pas de personnes à charge (53,9 %).

- La tranche d’âge 45-54 ans demeure la plus représentée parmi les personnes surendettées, à 26,8 %.
26,1 % des surendettés sont dans celle des 35-44 ans.

- 76,3 % des surendettés sont locataires.
La part des propriétaires accédants (8,3 %) est en progression (6,1 % en 2011) et la part des propriétaires reste stable (3,1 %).

- 28,7 % des surendettés sont au chômage en 2016.
12,4 % des surendettés n’ont pas de profession  et 10,1 % sont sans activité professionnelle (invalidité, congé maladie de longue durée ou congé parental notamment).

- 51,1 % de la population étudiée disposent de ressources inférieures ou égales au SMIC et 75,7 % ont des ressources inférieures ou égales à 2 000 euros.
Le niveau de ressources des personnes surendettées demeure faible, ce qui affecte les capacités de remboursement : plus
d'un dossier sur 2  demeure caractérisé par une absence de capacité de remboursement.

LA NATURE DE L'ENDETTEMENT

En moyenne, les surendettés ont un niveau moyen d’endettement de 42 334 € en 2016, en augmentation de près de 15 % par rapport à 2011.

Si on exclut les dettes immobilières, le montant moyen baisse à 27 481 €, en diminution de 1 024 € depuis 2011.
En revanche, la part des dettes de charges courantes augmente, passant de 9,1 % à 11,9 % en 2016.

L’endettement est toujours de nature mixte, composé de crédits à la consommation (présents dans 80,7 % des
dossiers) et d’impayés de charges courantes (dans 82,1 % des dossiers).

Les dettes immobilières (crédits immobiliers, arriérés) représentent 35,3 % de l’endettement global.

Sur le même sujet

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne