CARTE - Alsace : routes bloquées, limitation de vitesse, les agriculteurs manifestent le vendredi 30 avril

Publié le Mis à jour le

Alors que les discussions sur la politique agricole commune débutent ce 30 avril entre les pays de l'Union européenne, les agriculteurs du Bas-Rhin et du Haut-Rhin vont converger vers le Parlement européen à Strasbourg. Les 1.000 tracteurs attendus risquent de rendre la circulation difficile.

A l'appel de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes agriculteurs (JA), environ un millier de tracteurs sont attendus le vendredi 30 avril devant le Parlement européen à Strasbourg. Cette date n'a pas été choisie au hasard. Le Parlement, la commission européenne et le conseil de l’Europe doivent débattre au sujet de la réforme de la politique agricole commune (PAC). Les agriculteurs demandent "une PAC protégeant nos paysans et notre souveraineté alimentaire" (voir le post Facebook ci-dessous)

La circulation risque d'être compliquée dans le secteur du Parlement, dans le centre-ville de Strasbourg, mais aussi sur les grands axes routiers haut-rhinois et bas-rhinois.

Dans un communiqué, la préfecture du Bas-Rhin prévoit des difficultés de circulation sur :

L'autoroute A35

  • dans le sens Mulhouse-Strasbourg entre 7h30 et 12h00 ;
  • dans le sens Strasbourg-Mulhouse entre 15h30 et 19 heures.

L'autoroute A4

  • dans le sens Paris-Strasbourg entre 7h30 et 12 heures ;
  • dans le sens Strasbourg-Paris entre 15h30 et 19 heures.

La vitesse sera limitée à 90 km/h sur l'A35 et l’A4 pour tous les véhicules :

  • le matin, dans le sens sud-nord (A35) et dans le sens ouest-est (A4) ;
  • à partir de la deuxième partie d’après-midi, dans le sens nord-sud (A35) et est-ouest (A4).

Selon les informations des Jeunes agriculteurs 67, voici les itinéraires empruntés par les tracteurs venant des villes et villages du Bas-Rhin : 

"La préfecture du Bas-Rhin conseille aux automobilistes d’éviter largement ces secteurs aux horaires indiqués, d’avancer ou de retarder leurs déplacements."

Toutes les informations nécessaires seront disponibles en direct sur les réseaux sociaux des préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.