Cet article date de plus de 6 ans

Comment le docteur Toledano a pu retrouver les fragments de corps "oubliés" depuis 60 ans à l'institut médico-légal de Strasbourg

Le 9 juillet dernier, le docteur Tolédano, après des années de recherche tient une piste : une lettre issue des archives millitaires, signée du professeur Simonin en 1952.
Cette lettre mentionne la présence à l'Institut Médico Légal de preuves, autrement dit, des "prélèvements" de son autopsie judiciaire effectuée à la fin de la guerre sur les corps des victimes du professeur Hirt.
Des preuves oubliées dans un coin de l'Institut Médico Légal depuis plus de 60 ans. A peine croyable.
durée de la vidéo: 02 min 05
Au musée de l'institut médico-légal de Strasbourg

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
seconde guerre mondiale histoire sorties et loisirs