“Cyclistes, brillez!”: une campagne pour sauver des vies à vélo

Indispensable éclairage des vélos / © Josselin CLAIR / Max PPP
Indispensable éclairage des vélos / © Josselin CLAIR / Max PPP

En automne, les journées raccourcissent, on ne vous apprend rien. Et un cycliste sans éclairage est encore plus vulnérable que d'habitude. La Fédération française des usagers de la bicyclette lance une campagne : « Cyclistes, brillez ! » Avec une déclinaison en Alsace.
 

Par Catherine Munsch

En automne, ce n'est pas un scoop, les jours raccourcissent et avec eux la luminosité. En milieu d’après-midi, à l’intérieur de nos maisons, bureaux et autres lieux de travail, nous allumons les lumières pour voir et être vu. Et bien dehors, ça doit être pareil. Pour tout les usagers de la route. Mais étrangement beaucoup de cyclistes font exception. Pas pour se faire remarquer, non, ils oublient simplement qu’ils n’ont pas de carapace pour les protéger et que lorsqu'on ne les voit pas…ça peut mal finir.
 

"Cyclistes, brillez !"

Jusqu’au 10 novembre, la FUB, la fédération des usagers de la bicyclette, tient une campagne nationale pour inciter les associations de cyclistes et tous ceux qui utilisent un vélo, à briller. "Cyclistes brillez !" est leur mot d’ordre et de ralliement.


Eclairage utile à plusieurs titres

Aujourd’hui, sur les voies et pistes cyclables, il y a beaucoup plus d'usagers que du temps où les cyclistes y circulaient seuls. Les nouveaux engins électriques, trottinettes, monocycles, deux roues électriques (quand ce ne sont pas des mobylettes) sont plus rapides que les vélos classiques. Alors, ils les doublent à fond la caisse sur les pistes. Eclairage indispensable et pas seulement pour les cyclistes dans ce cas. 

Lorsque le cycliste traverse une rue, une route, même sur une bande cyclable verte (dont plus personne ne voit la couleur la nuit), il entre dans le flot des voitures, des camions, des bus etc. Les conducteurs de ces véhicules ont de nombreuses sollicitations, voire sources de distraction, alors les vélos sans éclairage...
 

Et en Alsace ?

Sur le terrain, ce sont les associations locales qui prennent le relai. A vous de les solliciter pour savoir ce qu'elles organisent près de chez vous. Il y a les Cadr (Comité actions deux roues) notamment ; il en existe à Strasbourg, Colmar, Mulhouse, Thur-Doller, mais aussi d'autres associations comme Vélobernai, Trajets Sélestat, Molsheim ville à pied et à vélo. Parmi leurs actions, des interventions de sensibilisation dans les écoles et les collèges.
 

"Nous vérifions environ 5000 vélos d'écoliers et lycéens par an, et 500 sont signalés aux parents comme dangereux" - Fabien Masson, Directeur de Cadr 67

 

Sensibiliser les collégiens... et leurs parents 

Fabien Masson, Directeur de Cadr 67 : "Nous organisons des ateliers de contrôle et de réparation des vélos, dans les cours des lycées du Bas-Rhin. Les élèves ne savent pas quand nous venons. Nous faisons le tour des bicyclettes pour relever les défauts, et si nous en trouvons, nous le signalons sur une fiche que nous attachons au vélo. A midi, les élèves viennent nous voir et avec l'assistance des réparateurs de vélostation, ils peuvent faire les réparations, sur leur temps de scolarité. Nous notons les noms et prénoms des élèves qui ont des vélos dangereux et nous prévenons les parents par l'intermédiaire des responsables d'établissement Nous savons que c'est efficace puisque d'une année sur l’autre, on ne retrouve plus les vélos dangereux."
 

Dans les écoles primaires aussi 

"Pendant cette campagne, nous démarrons aussi une tournée dans toutes les écoles primaires d'Illkirch-Graffenstaden et Schiltigheim. Nous sensibilisons les élèves des classes de CM1 et CM2 au comportement à avoir en tant que cycliste, à l'utilité de l'éclairage et aux équipements obligatoires, comme le casque pour les enfants, obligatoire jusqu'à l'âge de douze ans.
 

5% des enfants de moins de douze ans roulent à vélo sans casque, nous devons donc là-aussi sensibiliser les parents
Fabien Masson, directeur de Cadr 67

 

Bon plan pour tous les cyclistes 

Si vous faites marquer votre vélo d'ici le 10 novembre, pendant la campagne "Cyclistes, brillez" (il suffit d'apporter votre pièce d'identité et cinq euros pour le marquage), Cadr 67 vous offre en cadeau un kit d'éclairage pour votre vélo. 

Alors que les chiffres des accidents liés au vélo, viennent d'être publiés, La préfecture du Bas-Rhin appelle à la plus grande vigilance sur les routes. L'utilisation du vélo est en forte augmentation dans l'Eurométropole depuis 10 ans, alors statistiquement les accidents sont aussi plus importants. Comment se sentent les cyclistes à vélo à Strasbourg aujourd'hui : en sécurité ou pas et que faudrait-il améliorer ? 
 

Sur le même sujet

Les + Lus