DECRYPTAGE : YO!Fest, les jeunes débattent de l'avenir de l'Europe

Yo!Fest 2018 / © collage de photos, Yo!Fest
Yo!Fest 2018 / © collage de photos, Yo!Fest

C'est la dixième édition de Yo!Fest et elle a lieu à Strasbourg vendredi 1er et samedi 2 juin. Des milliers de jeunes sont attendus dans la capitale européenne pour débattre de l'Europe et de son avenir. Décryptage.

Par Florence Grandon

Qu'est-ce que c'est ?

Yo!Fest, c'est un rassemblement des jeunes de l'Europe entière, initié par le Forum européen de la jeunesse (élaboré par plus de 40 organisations de jeunes, dans toute l'Europe). Il y a d'abord eu Yo!Mag, une plateforme d'expression des jeunes européens (YO = Youth Opinion, opinion des jeunes), créée dans les années 1980, "lieu de débat pour tous les sujets qui intéressent les jeunes européens", trouve-t'on sur le site de Yo!Fest. "Yo!Fest est l'évolution naturelle, après 37 ans d'expression des jeunes", c'est donc une fête, un gros événement qui bénéficie désormais du soutien du Parlement européen.

L'autre nom de cette rencontre, depuis qu'elle a lieu à Strasbourg, c'est EYE (european youth event ou rencontre des jeunes européens). C'est la troisième fois que le Forum européen de la jeunesse s'associe au Parlement européen. 

Débats, ateliers, discussions, expositions, concerts et performances, c'est l'un des festivals politiques de la jeunesse les plus dynamiques en Europe. Ces deux jours, environ 200 activités sont organisées, toutes gratuites, dans des tentes juste devant le Parlement européen de Strasbourg.

Pour qui ?

Le festival est ouvert à toute personne entre 16 et 30 ans : il suffit d'apporter sa carte d'identité à l'entrée pour avoir accès au site. Pour l'instant, les organisateurs attendent entre 8.000 et 10.000 jeunes de toute l'Europe, soit plus de 150 nationalités.


A quoi ça sert ?

"Les idées les plus prometteuses issues du EYE seront présentées et discutées avec les parlementaires", promettent les organisateurs. "Le Yo!Fest est bien plus qu’un festival, il incarne un mouvement, une frontiere qui défend les jeunes et leurs droits", explique Anna Widegren, secrétaire générale du Forum européen de la jeunesse.

Le président du Parlement européen Antonio Tajani, les vices-présidents du Parlement européen et des députés, la commissaire européenne en charge de l'emploi et des affaires sociales Marianne Thyssen, la cinéaste Amandine Gay, l'envoyé des jeunes des Nations Unis Jayathma Wickramanayake, de nombreuses personnalités politiques seront présents et vont intervenir dans les débats avec les jeunes

"Yo! Fest est un moyen de mettre vraiment en valeur le formidable travail que font les jeunes et les organisations au niveau local et européen", insiste Anna Widegren. "Nous voulons que Yo!Fest ait un impact durable et crée un lien entre ces différents aspects de l'identité européenne."

Sur place

De nombreux ateliers auront lieu toute la journée dans l'espace appelé "activist bootcamp", un espace pour acquérir de nouvelles compétences comme : créer son mouvement citoyen, devenir un journaliste-citoyen, organiser la jeunesse pour révolutionner la politique, comment lutter efficacement contre la stigmatisation, comment mener une campagne contre les abus et le harcèlement en ligne, etc. De quoi changer le monde, sans détours.

France 3 Alsace, partenaire de l'événement 

De 10h15 à 11h15, France 3 Alsace vous propose une édition spéciale sur Yo!Fest (qui sera aussi visible sur France 3 Lorraine et France 3 Champagne-Ardenne) en direct de l'événement à Strasbourg, vendredi 1er juin. Vous pourrez aussi nous suivre en direct à partir de 11h30 sur notre page Facebook. N'hésitez pas à nous poser vos questions sur cet événement et à réagir en direct. Vous avez aussi la parole !

Les 5 thématiques de ces deux jours

- La révolution numérique : accès à la technologie, avenir du travail, risques et opportunités dans la révolution numérique

- Pour un partage équitable : égalité, égalité des chances, égalité des genres

- Battons-nous pour une Europe plus forte : une Europe plus unie, montée du populisme, comment renforcer le projet européen

- Survivre en des temps difficiles : paix et sécurité, intégration

- Protégeons notre planète : développement durable, consommation éthique

A lire aussi

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus