3-0 dans le derby de l'Est: le FC Metz évite au Racing de s'enflammer

Comme au bon vieux temps! Les retrouvailles, ça fait toujours plaisir, foi de Corentin Martins! (archive du 6 septembre 2000). / © BEP/LE REPUBLICAIN LORRAIN
Comme au bon vieux temps! Les retrouvailles, ça fait toujours plaisir, foi de Corentin Martins! (archive du 6 septembre 2000). / © BEP/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Soirée compliquée pour le promu alsacien mercredi soir face au FC Metz. La lanterne rouge a infligé un cinglant 3-0 au Racing Club de Strasbourg. Retour sur le premier derby depuis sept ans. Mais que ça fait du bien de se retrouver!

Par Daniel Gerner

La fatigue, l'enchaînement des matchs, le trop plein d'émotions après une victoire surprise face au PSG: ce derby ne tombait pas au meilleur moment pour le Racing Club de Strasbourg. Au contraire d'un FC Metz qui retrouve une dynamique positive, et enchaîne une deuxième victoire. Ce mercredi au stade de Saint-Symphorien, Strasbourg s'est incliné sur le score sans appel de 3 buts à 0. Les supporters messins savourent.
 

Et les Strasbourgeois pleurent...



Après une première mi-temps nerveuse et enlevée, lors de laquelle Strasbourg a d'ailleurs trouvé le poteau et aurait pu prendre la tête, le FC Metz a fait mouche par trois fois en deuxième mi-temps. Trois buts splendides, signés Mollet (61ème), Roux (69ème) et Rivière (d'un geste inédit à la 83ème), qui auraient même pu être complétés par un pénalty non sifflé à la 71ème (main de Pablo Martinez dans la surface).

Et comme on se console comme on peut, les fans du Racing s'attribuent au moins la victoire en tribune... Malgré un arrêté préfectoral limitant à 600 le nombre de supporters strasbourgeois à Metz, par crainte de débordements. 
 

A noter que le match s'est déroulé dans un excellent état d'esprit sur le terrain comme en tribunes. Rendez vous à la Meinau début avril 2018 pour le match retour: espérons que le stade affichera complet et qu'il jouera son rôle de douzième homme!

A lire aussi

Sur le même sujet

RU-Portrait d'un jardinier passionné

Les + Lus