• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Disparition inquiétante de Marie-Laure Weber : sa famille l'appelle à “donner signe de vie”

Marie-Laure Weber / © Capture Facebook
Marie-Laure Weber / © Capture Facebook

Cinq jours après la disparition jugée inquiétante de Marie-Laure Weber, le 11 juillet, sa famille lance un appel à la jeune femme de 31 ans "pour qu'elle revienne". Dimanche 14 juillet, la gendarmerie de Geispolsheim avait publié un avis de recherche.

Par Noémie Gaschy

Le père et le compagnon de Marie-Laure Weber, qui n'a plus donné signe de vie depuis le jeudi 11 juillet dernier, se sont exprimés ce mardi 16 juillet. La femme de 31 ans aurait quitté son domicile à Duppigheim vers 15h ce jour-là. Sa famille pense qu'elle aurait pu disparaître volontairement.
 

"Ça a l’air d’une fugue", estime son père Clément Weber. "Elle est partie...à moins qu’elle ait été kidnappée entretemps. Entre disparition volontaire ou disparition provoquée par quelqu’un, moi je vois seulement le manque de Marie-Laure qui n’est plus là."

Robin Diehl serait le dernier à avoir passé du temps avec sa compagne Marie-Laure Weber, dans l'appartement qu'elle occupait. Ils auraient ensuite selon lui pris des chemins différents. "Depuis, on ne l'a pas revue", explique-t-il. "On l’a géolocalisée grâce à son téléphone pour la dernière fois dans la région savernoise vers 16h45 [le 11 juillet] mais on n’a pas de signe supplémentaire, ni au niveau de ce téléphone, ni au niveau de sa voiture [une Opel Cascada grise immatriculée FE-305-SG]."
 

Le jeune homme a diffusé des messages sur les réseaux sociaux dès le lendemain de la disparition de la diététicienne, avec laquelle il est en couple depuis deux ans, pour demander à toute personne susceptible d'apercevoir Marie-Laure Weber de le signaler à la gendarmerie de Geispolsheim (téléphoner au 03 88 68 61 62).
 

Un appel à témoins a été lancé. D'après le signalement de la gendarmerie, Marie-Laure Weber mesure environ 1,75m, est de corpulence fine, a des cheveux blonds coupés au carré. Elle présente des cicatrices de brûlure sur les avant-bras.
 

"Il s'est passé quelque chose"

"On ne sait pas ce qu’il s’est passé pour arriver à ce drame et cette situation", regrette Robin Diehl, qui affirme ne pas avoir pressenti le départ de sa compagne. Elle n'aurait pas préparé ses affaires préalablement. "On sait juste que Marie-Laure est quelqu’un de très actif de nature, autant sur le plan sportif que sur le plan professionnel. On remarquait quelques signes de fatigue physique et psychologique mais on ne s’attendait pas à cette situation et à vivre tout cela. Je pense qu’il s’est passé quelque chose dans son état d’esprit. On suppose qu’elle était dans une période difficile. Mais, elle ne l’exprimait pas beaucoup."

Son père, lui, lance un appel à sa fille : "J’aimerais juste lui dire que son papa, sa maman, sa famille, ses amis proches seraient très contents de la revoir. Marie-Laure, donne-nous un signe de vie. Tu peux revenir quand tu veux. N’aie pas peur, tout se passera bien". L'an dernier, 162 disparitions de personnes ont été enregistrées dans le Bas-Rhin. Beaucoup d'entre elles ont été retrouvées saines et sauves. 
 
Disparition de Marie-Laure Weber

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus