Emmanuel Macron hostile à la sortie de l'Alsace du Grand Est

Emmanuel Macron à Strasbourg, le 31 octobre 2017. / © Patrick Seeger. MAXPPP
Emmanuel Macron à Strasbourg, le 31 octobre 2017. / © Patrick Seeger. MAXPPP

Lors de son déplacement à Strasbourg, ce mardi, Emmanuel Macron s'est rendu à l'hôtel de la préfecture où il a déjeûné pendant deux heures avec une quinzaine d'élus alsaciens. Au centre des discussions, l'épineuse question de la place de l'Alsace dans le Grand Est.

Par A.R.

Après ses visites au Conseil de l'Europe et à la Cour européenne des droits de l'homme et avant son apparition surprise à l'opéra, Emmanuel Macron a déjeuné avec une quinzaine d'élus alsaciens ce mardi à la préfecture, à Strasbourg. Au coeur des discusssions, la place de l'Alsace dans le Grand Est.


"On a parlé pendant plus d'une heure de la question alsacienne, raconte le député LR Eric Straumann, lorsqu'on nous disait que la grande région, il n'y a plus lieu d'en discuter... c'est la preuve que le problème alsacien persiste."

Selon Alain Fontanel, le premier au maire de Strasbourg, Emmanuel Macron a une idée très précise de ce que Macron veut faire de l'Alsace: "premièrement, la région Grand Est ne peut pas être démantelée. La démanteler, c'est prendre le risque d'avoir des effets domino sur toutes les autres régions. Par contre, il est ouvert à une évolution institutionnelle à l'intérieur de la région Grand Est par exemple, par la fusion des deux départements et par la délégation de certaines compétences de la région à ces deux départements fusionnés."

A lire aussi

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus