• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Etes-vous plutôt heure d'été ou heure d'hiver? C'est le dernier jour pour donner votre avis sur le changement d'heure

La Commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale propose jusqu'au 3 mars 2019 une consultation en ligne concernant le changement d'heure. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
La Commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale propose jusqu'au 3 mars 2019 une consultation en ligne concernant le changement d'heure. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

La Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale consulte les Français à propos du changement d'heure. Faut-il maintenir ou arrêter le dispositif ? C'est à vous de vous prononcer. Attention, le temps presse. Ce dimanche est le dernier jour pour faire votre choix.

Par Marie Coulon

Tic-tac, tic-tac… Faut-il arrêter d’avancer ou de reculer nos montres? Et si oui, quel fuseau horaire adopter? La Commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale propose jusqu'au 3 mars 2019 une consultation en ligne comportant huit questions qui feront l'objet d'une analyse et seront relayées auprès des institutions européennes.

Cette consultation, dont les résultats n’auront pas de valeur contraignante, intervient à la suite d’une proposition de la commission européenne de mettre fin au changement d’heure saisonniers au sein de l’UE à l’horizon 2021. Chaque Etat membre devant décider de son heure légale et choisir s'il y a lieu ou non d'opter pour l'heure d'été permanente ou l'heure d'hiver permanente.
 

L'histoire du changement d'heure

Dans l'Hexagone, le premier changement d'heure vers l'heure d'été date de 1916, durant la Première Guerre mondiale. Le but était de réaliser des économies d'énergie en profitant plus des heures d'ensoleillement, notamment le soir. Avant d’être remise en pratique lors du choc pétrolier de 1973. Cette année là aussi, l'objectif était de moins utiliser les éclairages artificiels et de favoriser la lumière naturelle pour générer des économies. Une forme d'écologie avant l'heure. 
 

Aujourd'hui, le dispositif ne fait plus l’unanimité. Il ne serait plus vraiment source d’économie d’énergie, moins d’1% de gain réalisé par an dans certains pays, il serait aussi accidentogène. "Durant le changement d’heure on enregistre + 40% d’accidents sur la route. Ce sont des drames humains", argumentait en août 2018, l’eurodéputée Karima Delli, à la pointe du combat pour son abrogation.

Un dispositif, qui aurait également un impact sur la santé et le biorythme humain. "Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres et se sentent, à chaque changement d’heure, beaucoup plus fatiguées et plus irascibles. A ce moment-là, notre physiologie interne est en décalage avec le temps. Ce n’est pas dangereux mai c’est désagréable", explique David Hicks, chronobiologiste à l’institut des neurosciences cellulaires et intégrative de Strasbourg. "Nous avons également des retours d’entreprises qui constatent un taux d’absentéisme plus élevé lorsque les heures changent. Leur productivité est en baisse".
 

Heure d’hiver ou heure d’été?

Le questionnaire établit par l’Assemblée nationale a déjà recueilli plus de 370.000 votes. Selon les derniers chiffres obtenus par france info, quelque 84% des participants veulent mettre fin au système actuel. Et, en cas d'abandon du changement d'heure, une courte majorité (55%) souhaite conserver l'heure d'été toute l'année, alors que l'heure d'hiver a longtemps tenu la corde. 

A titre d’exemple, si la France conserve l'heure d'hiver, le 20 juin, le soleil se lèverait à 5h16 à Brest et 4h26 à Strasbourg (au lieu de 6h16 et 5h26). Il se coucherait à 21h21 à Brest et 20h23 à Strasbourg (au lieu de 22h21 et 21h23). Si la France conserve l'heure d'été, le 20 décembre, le soleil ferait son apparition à 10h06 à Brest et 9h18 à Strasbourg (au lieu de 9h06 et 8h18 à l'heure d'hiver). Le soleil se coucherait à 18h24 (au lieu de 17h24) et à 17h34 à Strasbourg (contre 16h34).
                                    
Reste que boire un verre en terrasse pendant l'été, alors que le soleil se couche, c'est plutôt agréable. Si on change d'heure, on peut oublier ce petit bonheur estival ou bien... il faudra l'avancer d'une heure. A vous de juger et de trancher !
 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus