Football - Illkirch boycotte la Coupe de France : « cette reprise est choquante et malvenue »

Le FAIG, le club de football amateur d’Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), a décidé de boycotter le sixième tour de la Coupe de France. Son président, également médecin, explique les raisons de son opposition à l'autorisation gouvernementale de reprendre la compétition.

En raison du boycott, le club de football amateur d'Illkirch-Graffenstaden n'aura pas l'occasion de tenter d'atteindre les huitièmes de finale de la Coupe de France, comme en 2018 face à Sochaux.
En raison du boycott, le club de football amateur d'Illkirch-Graffenstaden n'aura pas l'occasion de tenter d'atteindre les huitièmes de finale de la Coupe de France, comme en 2018 face à Sochaux. © JM Loos/Maxppp

L’annonce n’a pas manqué de déclencher un véritable buzz dans le monde du football amateur. Le président du FAIG, le club de football amateur d’Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), a annoncé via les réseaux sociaux (voir ci-dessous) sa décision de boycotter le sixième tour de la Coupe de France après avoir pris connaissance de l’autorisation accordée par le gouvernement de relancer la compétition malgré le contexte sanitaire.

« Je trouve cette décision très choquante », commente le président du club, Guy Massaloux, qui est également médecin généraliste. « Dans le contexte sanitaire que nous connaissons, je trouve irresponsable de reprogrammer des matches. Je vois tous les jours les effets de l’épidémie dans mon cabinet. Je ne peux pas cautionner que l’on prenne des risques alors qu’on est dans des démarches de renforcement des précautions sanitaires et que l’on parle de reconfinement." Quitte à s'exposer à des sanctions. "Si je posais un forfait, je serais redevable d'une amende. Mais là il s'agit d'un boycott. Si on devait sanctionner le club, je trouverais ça pitoyable, mais je me défendrai. Et que cette décision m'expose à une amende ne change rien à ma prise de position."

Il ne s'agit pas d'un forfait, il s'agit d'un boycott

Guy Massaloux, président du FAIG

Guy Massaloux n’a pas manqué de consulter ses joueurs et son staff avant d’annoncer son refus de participer au 6ème tour de la Coupe de France. « Je les ai vus à l’entraînement. J’ai argumenté ma position, puis je les ai laissés décider en collectif. Ils avaient envie de jouer, c’est sûr, mais ils ont compris que ce n’était pas raisonnable ».

Il savait qu'il allait frustrer ses joueurs, mais les console en imaginant les conditions dans lesquelles vont se dérouler les rencontres : « la coupe de France, c’est magique, mais quand il y a un public ! On a eu la chance d’atteindre trois fois le huitième tour. Mais qu’est-ce qu’il y aurait de magique aujourd’hui ? Il y a un virus, il y a un huis-clos, il faut se faire curer le nez deux fois pour un match. Quel intérêt ? »

Echaudé par le contexte sanitaire, Guy Massaloux avance aussi les conditions imparties pour la reprise de la Coupe de France. Avertis le 19 janvier de la décision de la Fédération Française de Football en accord avec le gouvernement, il leur faudrait être en condition de match pour le dimanche 31 janvier. « C’est un délai très court, surtout pour une reprise de l’entraînement dans des conditions non favorables, avec tous les risques que l’on connaît ».

Boycott du championnat ?

A la différence de la Coupe de France, la reprise du championnat de National 3 - dans lequel le FAIG est engagé – n’est toujours pas d’actualité. Guy Massaloux en appelle à une « saison blanche » pour les amateurs. « C’est le cas pour les hôteliers, les restaurateurs et beaucoup d’autres, rappelle le président. Ce serait aberrant de relancer un championnat caduque. Certains clubs n’ont pu jouer que quelques matches ». Irait-il jusqu’à un boycott en cas de reprise de la compétition ? « C’est plus compliqué que pour la Coupe de France. Je ne veux pas pénaliser le club, mais s’il le faut, j’irai au bout de ma logique ». Illkirch devait affronter Haguenau le dimanche 31 janvier.

Le terrain du stade d'Illkirch-Graffenstaden ne verra pas les joueurs du FAIG s'entraîner pour la Coupe de France
Le terrain du stade d'Illkirch-Graffenstaden ne verra pas les joueurs du FAIG s'entraîner pour la Coupe de France © Google Street View

 

Les affiches du sixième tour en Alsace

Sept matches engageront des clubs alsaciens pour le sixième tour de la Coupe de France qui se jouera le week-end du 30 janvier 2021. Voici le calendrier des rencontres :

Samedi 30 janvier (14h)
Biesheim - Schiltigheim (14h)

Dimanche 31 janvier (14h)
Obermodern - Sarre-Union
FCOSK06 (Strasbourg Cronenbourg Koenigshoffen) - Reipertswiller
US Valmont - Soleil Bischheim
AS Ribeauvillé - Agiir Florival
Saint-Louis Neuweg - AS Heimsbrunn
Haguenau - Illkirch (Boycott)






 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport coupe de france football