Cet article date de plus de 4 ans

Latifa Ibn Ziaten décorée du prix de la tolérance

Avant d'être décorée dans l'après-midi de la Légion d'honneur, Latifa Ibn Ziaten a reçu à Strasbourg le prix de la tolérance Marcel Rudloff pour son engagement dans les quartiers et les écoles. La mère de la première victime de Mohamed Merah lutte contre la radicalisation des jeunes.

© C. Poure / France 3 Alsace
durée de la vidéo: 00 min 25
Remise du prix de la Fondation Ruddloff à Latifa Ibn Ziaten ©France 3 Alsace

Latifa Ibn Ziaten reçoit ces décorations quatre ans jour pour jour après la mort de son fils, Imad, le premier militaire tué à Toulouse par Mohamed Merah le 11 mars 2012. Elle a depuis créé la Fondation Imad Ibn Ziaten à travers laquelle elle sillonne la France pour aller à la rencontre d'écoliers, d'adolescents et jeunes adultes afin de transmettre les valeurs de la tolérance et de la laïcité mais aussi combattre les dérives sectaires et l'extrémisme religieux.

Ecoutez le témoignage de Latifa Ibn Ziaten lors de la remise de sa décoration
durée de la vidéo: 02 min 02
Témoignage de Latifa Ibn Ziaten ©France 3 Alsace


Des photos d'Imad Ibn Ziaten
Des photos d'Imad Ibn Ziaten © Capture d'écran sur association-imad.fr


Cliquez ici pour voir la biographie de Latifa Ibn Ziaten


Le prix Marcel Rudloff récompense les personnalités exceptionnelles
Décédé en 1996, Marcel Rudloff fut maire de Strasbourg, sénateur, président de la région Alsace et membre du Conseil constitutionnel. Le prix éponyme récompense chaque année, une personnalité ayant démontré des qualités exceptionnelles d'ouverture d'esprit, de sens des responsabilités, de refus du sectarisme, de respect des autres, de dialogue, de bienveillance et de tolérance.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société hommage solidarité