Le mondial de l'improvisation théâtrale s'installe à Strasbourg du 17 au 26 octobre

Les cinq membres de l'équipe de France de théâtre d’improvisation vont défier la Suisse le 17 octobre / © Ophélie Pavon / Lolita
Les cinq membres de l'équipe de France de théâtre d’improvisation vont défier la Suisse le 17 octobre / © Ophélie Pavon / Lolita

La 27e édition du mondial de l'improvisation théâtrale débute ce soir au Fossé des treize, à Strasbourg. Pendant plus d'une semaine, l'équipe de France va défier plusieurs pays sur scène. 

Par Léna Romanowicz

L'association Lolita, la ligue ouverte et libre d'improvisation théâtrale amateur, organise cette année le 27e mondial de l'improvisation théâtrale au Fossé des treize, à Strasbourg. Du 17 au 26 octobre, cinq équipes francophones issues de cinq pays différents, le Canada, la Belgique, la Suisse, l'Italie et la France, vont s'affronter autour de dix matchs d'improvisation. Ce 17 octobre à 20h, la France improvise face à la Suisse. 
 

Le déroulé du championnat

En 2015, la France devenait pour la première fois championne du monde de l'improvisation à Strasbourg. Quatre ans plus tard, l'équipe, constituée de cinq improvisateurs de la Lolita, compte bien prendre sa revanche à domicile.

  • Strasbourg, ville organisatrice. Le mondial se déroule chaque année dans un pays différent. Après Montréal, Bruxelles et Genève, Strasbourg accueille cette année les équipes francophones.
  • Dix matchs d'improvisation. Pendant dix jours, les cinq équipes vont se défier autour de "thèmes et de contraintes imposés", déclare François Freundlich, un membre de l'association.
  • 200 personnes. Chaque soir, plus de 200 personnes sont attendues au centre socio-culturel du Fossé des treize. La finale se déroulera à l'Illiade, à Illkirch-Graffenstaden, à 20h.

"C'est très codifié, il y a un maître du jeu, un arbitre... Les jouteurs ne sont pas sur scène, mais dans la fosse, parmi le public", précise Sophie Dalphrase, responsable du secteur culturel au Fossé des treize. Codifié, le théâtre d'improvisation est dirigé par un maître du jeu et un arbitre. Ce dernier donne les consignes et impose le thème aux deux équipes du match. 
 

L'équipe de France de Lolita. / © Ophélie Pavon / Lolita
L'équipe de France de Lolita. / © Ophélie Pavon / Lolita


Le vote du public

Plus qu'un simple spectateur, le public vote pour un gagnant à chaque fin de match. "C'est un événement interactif, le public participe en votant, avec des cartons, pour la meilleure improvisation", précise François Freundlich. Niveau budget, "c'est très abordable pour un public qui n'est parfois pas habitué à aller voir des spectacles. Le public est assez jeune, c'est souvent des étudiants", ajoute Sophie Dalphrase. 
 

C'est du théâtre avec un esprit sportif
- François Freundlich, membre de Lolita

 

"L'improvisation ne s'improvise pas"

Ce "format d'improvisation venu du Québec" fait la fierté de l'association Lolita. Les cinq membres de l'équipe du mondial ont été sélectionnés parmi trente-cinq amateurs expérimentés. À quelques heures du premier match, Damien Bechler, l'un des compétiteurs, sort tout juste du travail : "Je suis un peu stressé, mais en même temps c'est plaisant. On sent déjà l'ambiance et l'émulation des gens". Comme pour les autres membres de l'équipe, Damien s'est entraîné toutes les semaines. "C'est comme un sport. On répète et on travaille sur tous les thèmes possibles. C'est sur dix jours donc c'est exigeant comme compétition et le niveau est élevé", poursuit-il.
 

On rencontre des équipes avec des bagages culturels différents
- Damien Bechler, membre de l'équipe de France d'improvisation
 

Amateurs de théâtre ou en quête d'originalité, la billetterie est encore ouverte.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Les + Lus