Pierre Bardet, l'emblématique directeur général des Vitrines de Strasbourg, dans la tourmente

Publié le Mis à jour le

Après la polémique sur la gestion des illuminations de Noël, la municipalité va examiner de près l'usage des 300.000 euros de subvention accordée chaque année aux Vitrines de Strasbourg. Pierre Bardet est vivement critiqué depuis plusieurs mois au sein de l'association des commerçants.

L'opposition municipale s'interroge notamment sur les retards dans les comptes d'exploitation et les frais généraux, dont le salaire de Pierre Bardet,
8 000 euros avec les primes. Celui-ci estime qu'il ne ménage pas son temps.
durée de la vidéo: 02 min 48
Pierre Bardet dans la tourmente ©France 3 Alsace