Port de Strasbourg : le trafic maritime en hausse pour les marchandises

Publié le Mis à jour le
Écrit par YL ave AFP

Le transport de marchandises en volume a légèrement progressé en 2016 pour le port de Strasbourg. Un troisième terminal devrait d'ailleurs être mis en service l'année prochaine.

Le port autonome de Strasbourg, deuxième port intérieur français après Paris, a enregistré une légère augmentation de 1,6 % de son trafic de marchandises en 2016, à 7,54 millions de tonnes, a-t-il indiqué  dans un communiqué diffusé mardi.

Parmi les quatre principaux types de trafic, la croissance de près de 14 % des graviers (soit un total de 3,34 millions de tonnes) et de 10 % des objets manufacturés (911 000 tonnes) a plus que compensé le recul des céréales (- 15 % pour un total de 1,15 million de tonnes) et des produits pétroliers (-17 %, 1,23 million de tonnes), selon les statistiques diffusées ce mardi.

Le transport spécifique de marchandises par conteneurs a par contre baissé de 1,6 % pour représenter 417.000 équivalents vingt-pieds (EVP, unité conventionnelle de mesure de ce type de trafic), à cause d'un recul de 27 % du conteneur ferroviaire.

En revanche, l'activité de conteneurs par la voie fluviale a progressé (+2,6%).

Outre cette activité de trafic " intense ", l'année 2016 a été marquée par le " fort dynamisme " des entreprises implantées dans la zone du port, qui s'est traduit par plusieurs nouvelles implantations et des investissements de " plusieurs dizaines de millions d'euros " au cumul parmi les sociétés déjà présentes, a commenté la direction du port dans son communiqué.


Le Port autonome a par ailleurs lancé la construction, pour 10 millions d'euros, d'un nouveau terminal pour les conteneurs sur son site annexe de Lauterbourg (Bas-Rhin), a-t-il rappelé.
L'équipement, qui entrera en service début 2018, deviendra le troisième terminal de l'établissement.

Le trafic touristique a diminué de 2,6 % en 2016 pour s'établir à 715.500 passagers.

La " baisse est mesurée compte tenu du contexte sécuritaire qui a affecté le monde du tourisme ", a commenté la direction.