Présidentielle 2022 à Strasbourg : surpris d'être radiés des listes électorales, ils n’ont pas pu voter au premier tour

Publié le Mis à jour le
Écrit par Astrid Servent

C’était jour de vote ce dimanche 10 avril 2022 pour le premier tour de l’élection présidentielle 2022. A Strasbourg, ils étaient au moins 200 à ne pas retrouver leur nom sur les listes électorales. La plupart ont oublié de faire leur changement d'adresse. Ils devront passer leur tour jusqu'aux législatives.

Chaque jour d’élection est un jour important pour Yacine Sami. En ce dimanche 10 avril 2022, premier tour de l’élection présidentielle, ce Strasbourgeois de 57 ans se présente "comme toujours à l’ouverture" de son bureau de vote, le numéro 103, rue Brûlée en plein centre-ville.

Quelle ne fût pas sa surprise quand il entend l’assesseur lui dire : "On ne vous trouve pas sur la liste. Vous devez être radié". Yacine Sami ne comprend pas : "J’ai déménagé en 2011. J’avais fait le changement d’adresse à l’époque. Elle avait bien été enregistrée ; la preuve, j’ai pu voter sans problème en 2017. Le vote de ce matin aurait dû se faire normalement. Rien n'a changé dans ma situation."

Le voilà parti au centre administratif, place de l’Etoile à Strasbourg, où il s’entend dire qu’il faut aller au tribunal d’instance déposer un recours auprès de la 11e chambre civile. Arrivé au tribunal, il apprend qu’il a besoin d’une attestation de la mairie. Il revient sur ses pas pour obtenir ladite attestation et là, "cerise sur le gâteau, le serveur de la mairie tombe en panne..."

Colère et incompréhension

Trop, c’est trop. Yacine Sami est passablement agacé : "Qu’est-ce qui fait de nous, des citoyens à part entière? C’est notre droit de vote ! Là, je suis coincé. On me prive de mon devoir citoyen."

En milieu d’après-midi, il était toujours en attente d’une solution : "On m’a pris mon numéro de téléphone en me disant qu’on allait tout faire pour résoudre le problème pour que je puisse aller voter avant 20 heures."

Finalement, personne ne l'a rappelé pour qu'il puisse aller voter avant 20 heures. C'est, très amer, qu'il suivra le résultat de la soirée électorale à la télévision. Mais cette journée se termine mieux qu'elle n'a commencé, puisque Yacine est devenu l'heureux grand-père d'un petit garçon.   

Des cas de négligence aussi

C’est le cas par exemple de Joseph Pasquier. Surpris de ne pas trouver son nom sur la liste électorale, ce Strasbourgeois reconnait qu’en trois déménagements, il n’a jamais fait de changement d’adresse : "Je retournais toujours à mon bureau de vote d’origine et cela ne posait pas de problème. J’ai même pu voter aux dernières municipales. Et là aujourd’hui, j’avais disparu des listes."

Renseignement pris, il comprend qu’il y a eu un "toilettage" des listes : "C’est vraiment dommage. Je regrette". Il va devoir faire son changement d’adresse en bonne et due forme et prendre son mal en patience. "Pour le second tour, c’est fichu mais je pourrai voter aux prochaines législatives", se console-t-il.  

Au moins 200 réclamations à Strasbourg

Pour cette élection présidentielle, la Ville de Strasbourg gère 144 bureaux de vote. Depuis le début de ce dimanche 10 avril 2022, vers 18 heures, autour de 200 personnes s'étaient présentées pour dénoncer leur radiation électorale.

Dans la majeure partie des cas, les radiations sont liées à un oubli de changement de domiciliation. "Le changement d’adresse est une démarche volontaire à faire par l’électeur. Quand il ne fait pas la démarche, il encourt d’être radié à un moment ou à un autre", confirme Isabelle Hissler-Lamm, cheffe de service Etat-civil élections. "C’est rattrapable pour les législatives car il y aura une inscription ouverte jusqu’au 4 mai mais pour la présidentielle, cela n’est pas rattrapable".

Changement de nom

Il se peut également qu’il s’agisse d’une erreur matérielle, un courrier de la poste qui n’est pas arrivé par exemple. Dans ce cas, la Ville délivre le jour même au requérant une attestation d’erreur matérielle permettant d’être inscrit au dernier moment via le tribunal d’Instance. Enfin, quelques cas ont été recensés de personnes qui ont changé de nom après un mariage et qui ne l’ont pas signalé à temps.      

La Ville de Strasbourg rappelle qu’entre les élections régionales de 2021 et l’élection présidentielle de 2022, 10.400 personnes ont été radiées des listes électorales. En parallèle, elle enregistre l’inscription ou la réinscription du fait d’un changement d’adresse de 18.000 électeurs, dont plus de la moitié entre février et mars 2022.

En cas de contestation, l’électeur peut aller au centre administratif pour récupérer les éléments concernant sa radiation des listes électorales. Il doit ensuite déposer ces éléments au tribunal administratif en vue d’une demande de réintégration par le juge.