Radicalisation : une vidéo de prévention créée par le Conseil des Jeunes de Strasbourg

En s'intéressant à l'actualité, des jeunes élus de la capitale alsacienne ont voulu mieux comprendre les techniques d’embrigadement des adolescents, notamment sur internet. Au fil des rencontres et des travaux, le Conseil a souhaité réaliser une vidéo.

Par PhD

Le film dure trois minutes et vingt deux secondes. Il met en scène les membres de la Commission citoyenneté et décryptage de l’actualité du Conseil des jeunes de Strasbourg.

Leur clip s'intitule "Dans mon pays... " Chaque jeune y prend la parole à tour de rôle pour évoquer son pays, la France. Dans la première partie de la vidéo, la France est décrite comme un beau pays où il fait bon vivre, librement.
Radicalisation : une vidéo de prévention créée par le Conseil des Jeunes de Strasbourg
En s'intéressant à l'actualité, des jeunes élus de la capitale alsacienne ont voulu mieux comprendre les techniques d’embrigadement desadolescents, notamment sur internet. Au fil des rencontres et des travaux, le Conseil a souhaité réaliser une vidéo de prévention de la radicalisation.


Dans un deuxième temps, les jeunes acteurs de ce film se font plus graves. Tout à coup, le tempo est plus lent, les messages moins optimistes. La France n'est plus si bien que cela. Les jeunes se disent" incompris", "moroses", ont des envies de quitter "mon pays". Ils évoquent Vigipirate, la situation tendue qu'ils connaissent en France. Ils répètent dans leur vidéo les paroles d'autres jeunes, ceux qui se sentent stigmatisés en France. Peu à peu, la radicalisation est évoquée avec ceux "qui rêvent d'un autre pays" vers lequel certains voudraient pouvoir s'échapper, pensant trouver ailleurs un "paradis". A ce moment là, tous les protagonistes du clip sont habillés de noir.

Enfin, à nouveau, tout s'éclaircie. C'est la conclusion du clip où les jeunes décident d'adresser un message d'espoir pour dire que finalement, en France, tout n'est pas si mal que cela. L'optimisme reprend alors le dessus et à  nouveau, les paroles s'enchainent pour promouvoir "mon pays".
© M. Heidmann
© M. Heidmann



En début de mandat, la Commission Citoyenneté et décryptage de l’actualité du Conseil des jeunes s’est fixée comme objectif d’aider les jeunes habitants à faire preuve de discernement pour ne pas tomber dans le piège de la radicalisation. Le clip que ces jeunes ont réalisé a vocation à mettre en avant le vivre ensemble, la place des jeunes dans la société et leur propre expérience.

La vidéo a été présentée à la presse ce lundi en présence de Mathieu Cahn, l'adjoint au maire en charge de la politique jeunesse et d'Olivier Bitz, l'adjoint en charge de la prévention de la radicalisation à Strasbourg. Ce clip deviendra un outil pédagogique et sera utilisé aussi bien dans un cadre scolaire qu’extrascolaire afin de susciter des débats avec des adolescents. L'idée est de "libérer la parole des jeunes et de les sensibiliser sur un sujet parfois délicat à aborder", précisent les élus strasbourgeois.

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus