• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

“Une rencontre magnifique”: Axel, 3 ans, infirme moteur cérébral, a pu voir son idole, Claudio Capéo

Axel, 3 ans et demi, infirme moteur cérébral, a enfin rencontré son idole, Claudio Capéo. / © Michael Vieira. Compte Instagram @vieiraphoto
Axel, 3 ans et demi, infirme moteur cérébral, a enfin rencontré son idole, Claudio Capéo. / © Michael Vieira. Compte Instagram @vieiraphoto

Il y a quelques jours, nous avions raconté l’histoire tragique d’Axel, devenu handicapé après avoir été victime du syndrome du bébé secoué. Un petit garçon sensible aux chansons de l’Alsacien Claudio Capéo. Il a pu rencontrer l’artiste le 23 février à Strasbourg.
 

Par Marie Coulon

Il y a des rencontres qui changent une vie, dit-on. Celle qu’a faite Axel Puviland n’a malheureusement pas eu le pouvoir d’améliorer son existence, mais elle lui a offert un moment de joie inespéré. Le 23 février, le garçonnet, devenu infirme moteur cérébral en 2015 après avoir été victime du syndrome du bébé secoué, acte commis en dehors du cercle familial, a pu assister à l’enregistrement à Strasbourg d’une émission de radio dans laquelle le chanteur Claudio Capéo, originaire de Cernay (Haut-Rhin), présentait son dernier album "Tant que rien ne m’arrête".
 
Axel et Claudio Capéo / © Michael Vieira. Compte Instagram @vieiraphoto
Axel et Claudio Capéo / © Michael Vieira. Compte Instagram @vieiraphoto

"C’était un super moment, confie Sophie, sa maman. Quand il a entendu sa voix, Axel a réagi. Il était très content". Il faut dire que pour la famille Puviland, Claudio Capéo, ce n’est vraiment pas n’importe qui. "Nous l’écoutons tous les jours, à la maison, dans la voiture, il est partout, depuis ses débuts", s'enthousiasme Sophie.
 

L’artiste est apprécié pour ses chansons "qui nous parlent forcément" mais aussi et surtout parce qu’il a un pouvoir magique: il adoucit le quotidien du petit garçon.  

La musique de Claudio tient une grande place dans la vie d’Axel : il fait ses séances de kinésithérapie sur ses chansons, s’endort avec. Il chantonne même, malgré le fait qu’il ne parle pas.
- Sophie Puviland -

 
A la fin du show, auquel environ 150 privilégiés étaient également conviés, la star s’est adonnée à une séance photo durant laquelle Axel et sa grande sœur Anaé, n’ont pas manqué leur chance.  
 
Claudio Capéo, Axel et Anaé / © Sophie Puviland
Claudio Capéo, Axel et Anaé / © Sophie Puviland

Sophie non plus. Membre de l’association Tatiana, qui organise la prévention autour du syndrome du bébé secoué, la mère de famille a confié au chanteur une affiche de sensibilisation avec laquelle il a pris la pause.
 
Claudio Capéo prend la pause avec l'affiche de prévention du syndrome du bébé secoué / © Sophie Puviland
Claudio Capéo prend la pause avec l'affiche de prévention du syndrome du bébé secoué / © Sophie Puviland


J’ai pu lui parler rapidement, lui expliquer ce qu’était le syndrome. Il a été attentif, il s’est montré ému.
Sophie Puviland -


Un peu de soutien visible, relayé sur Facebook, pour une cause qui l’est peu. Le syndrome du bébé secoué a beau concerner plus de 200 enfants en France chaque année, il reste encore une forme de maltraitance taboue et soumise aux préjugés. "Tout est bon à prendre pour en parler" confirme Sophie qui voit même plus loin. "Et pourquoi pas une chanson sur le syndrome du bébé secoué ? Après tout, Claudio Capéo a déjà écrit un texte sur le harcèlement scolaire…"
 

Quand les mots apaisent les maux…une idée lancée à la volée et sans trop y croire. "On n’attend pas grand-chose de lui, on sait qu’il est très sollicité." Un artiste que la famille ira voir en concert le 12 mai lors d’un concert à Monswiller (Bas-Rhin). Un moment de partage et de bonheur, à la veille de l’ouverture d’un procès devant les assises du Haut-Rhin au terme duquel l’ancienne nounou du petit garçon, suspectée d’être l’auteur des secouements, encourt 30 ans de réclusion criminelle.
 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus