La rentrée du polar à Strasbourg : le top 3 du libraire

La seule librairie du Grand Est, spécialisée dans la littérature du polar, La Tâche noire, a ouvert il y a un an, à Strasbourg. Pour son anniversaire, le libraire vous offre ses trois coups de coeur de la rentrée littéraire. Explications.

Eric Schultz a ouvert la seule librairie spécialisée dans la littérature noire du Grand Est, il y a un an
Eric Schultz a ouvert la seule librairie spécialisée dans la littérature noire du Grand Est, il y a un an

Elles ne sont que deux librairies spécialisées dans la littérature polar, en France. L'une est à Lyon, l'autre à Strasbourg.  La tâche noire a tout juste un an. Pour fêter ça, le libraire, Eric Schultz, qui aime autant le Vert à la Ville que le Noir, nous fait cadeau de sa sélection de rentrée de livres noirs. Des romans à dimension sociale et environnementale. Tiens donc !


1 – Le coffre, Jacky Schartzmann et Lucian-Dragos Bogdan, éd. La fosse aux ours


"C’est mon premier choix.  Un livre à quatre mains, à l’écriture caustique. Une vraie plume trempée au vitriol qui n’épargne personne".

Une femme est retrouvée morte, dans le coffre d’une voiture, sur un terrain vague, dans la banlieue de Lyon. Deux flics mènent l’enquête en France et en Roumanie sur fond de trafic mafieux.

"C’est documenté, en résonnance avec l’actualité, il y a une vraie dimension sociale". L’éditeur est plutôt confidentiel, c’est  la sélection de septembre pour les abonnés de la Tâche noire (90 euros les 6 mois)

 



2- Les mangeurs d’argile, Peter Farris, éd. Gallmeister


"Une très belle découverte. C’est le troisième livre de cet auteur américain qui est tombé dans le polar de manière accidentelle. Sa vie a basculé quand la banque dans laquelle il travaillait a été braquée."

Dans la Géorgie profonde, un adolescent perturbé par la mort accidentelle de son père s’enfuit dans les bois. Il rencontre un vagabond qui sait des choses. Tous les deux vont essayer de rétablir la vérité dans un univers sombre, entre policiers corrompus et évangélistes douteux. C’est une peinture de la société rurale profonde, à l’américaine, qui renouvelle le genre.

Avant le salon du « Livre sur la place à Nancy », Peter Farris présentera son livre à la Tâche noire, à Strasbourg, le 13 septembre prochain. C’est sa première présentation dans une librairie française

 



3- De bonnes raisons de mourir, Morgan Audic, éd. Albin Michel


"Une très bonne surprise. C’est le deuxième polar de ce nouvel auteur français. Un thriller très bien rythmé sur fond de scandale environnemental et de guerre civile qui ne dit pas son nom entre la Russie et l’Ukraine"

Tchnernobyll, aujourd’hui. Un cadavre mutilé est retrouvé suspendu à la façade d'un bâtiment dans une ancienne ville soviétique. Deux enquêteurs font le rapprochement avec un autre meurtre commis commis le jour de l’explosion de la centrale en 1986.

"Le polar se fait révélateur social en s’attaquant à ces sujets d’actualité qui font débat. C’est nouveau et puissant. " 
 

 
Rentrée01
Infogram
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres