Cet article date de plus de 5 ans

Santé : l'Inserm de Strasbourg cherche à comprendre l'origine de la formation des métastases

C'est comme toujours très complexe et fascinant à la fois : une équipe de chercheurs de l'Inserm de Strasbourg, associée à un insitut de Heidelberg a commencé une étude sur la circulation de cellules cancéreuses, pour essayer de comprendre comment se forment ensuite les metastases.
Un chercheur de l'Inserm Strasbourg devant son écran, lundi 18 janvier 2016.
Un chercheur de l'Inserm Strasbourg devant son écran, lundi 18 janvier 2016. © Grégory Fraize
Une équipe de chercheurs de l'Inserm de Strasbourg (unité Inserm 1109), conduite par le biologiste cellulaire Jacky Goetz est associé à l'équipe du strasbourgeois Yannick Schwab (EMBL, institut de Heidelberg) sur ce projet. Avec l'évolution technique et le développement de microscopes toujours plus précis, de nouveaux champs de recherche s'offrent aux biologistes. Ces chercheurs utilisent pour leurs travaux trois microscopies (c'est-à-dire trois techniques différentes) pour essayer de comprendre comment les cellules cancéreuses passent de l'intérieur à l'extérieur d'un vaisseau sanguin

Comprendre la propagation d'un cancer

Comprendre ce mécanisme pourrait aider les chercheurs à comprendre la formation des métastases, la phase la plus dangereuse du cancer : quand les cellules cancéreuses ne restent plus dans l'organe d'origine, mais essaiment dans d'autres organes, parfois très éloignés de la tumeur d'origine.

Les premiers résultats sur la souris sont prometteurs.

capture d'écran de l'Inserm de Strasbourg, en vert une cellule cancéreuse, en rouge les vaisseaux sanguins, présents dans un cerveau de souris
capture d'écran de l'Inserm de Strasbourg, en vert une cellule cancéreuse, en rouge les vaisseaux sanguins, présents dans un cerveau de souris © Grégory Fraize

Reportage de Caroline Kellner, Grégory Fraize et Caroline Singer : 

durée de la vidéo: 02 min 02
recherche INSERM metastases


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
recherche sciences sorties et loisirs santé société