• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : la nuit, les femmes pourront descendre du bus où elles veulent

La mesure concerne les bus circulant après 22 heures. / © CTS
La mesure concerne les bus circulant après 22 heures. / © CTS

Entre 22 heures et 23h15, dès ce lundi 17 juin, les femmes pourront demander à descendre du bus quand elles le souhaitent sur la ligne de bus 24, à Strasbourg.

Par Vincent Ballester

C'est une mesure qui avait été annoncée lors de la journée internationale des droits des femmes. À compter du lundi 17 juin 2019, la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) propose à l'expérimentation la descente à la demande. Elle durera jusque décembre 2019, voire mars 2020. Cette mesure doit permettre aux femmes de pouvoir descendre au plus près de leur habitation, et éviter le harcèlement dont elles sont souvent victimes. 
 


Où ?

La seule ligne de bus concernée est la 24, entre l'Ancienne douane et la rue Stéphanie dans le Neuhof. Le bus sera marqué d'un macaron bien visible. Il sera possible de s'arrêter entre deux arrêts, mais à des emplacements précis indiqués par la conductrice ou le conducteur du bus. Il n'y a parfois pas de chaussée pour permettre un arrêt sécurisé, d'où cette légère restriction.

​​
Pour qui ?

Seules les femmes voyageant seules ou accompagnées de jeunes enfants pourront en bénéficier. Il est à noter qu'il s'agit de descendre du bus entre les arrêts, et non d'y monter.
 

Quand ?

À compter du lundi 17 juin, les femmes pourront demander à descendre entre les arrêts de 22 heures à 23h15 (l'heure de la fin de service). Elles devront en aviser la conductrice ou le conducteur dès leur montée dans le bus, et au plus tard un arrêt avant la descente. 
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sortie du livre sur l'affaire Lambert : le docteur Eric Kariger invité du 12/13

Les + Lus