Strasbourg : une cagnotte pour Sacha, 10 ans, brûlé et amputé de plusieurs phalanges après un accident en périscolaire

Pour retrouver une existence plus facile et peut être même pouvoir rejouer du piano, ce qu'il lui faudrait surtout, ce sont des prothéses adaptées. / © France 3 Alsace
Pour retrouver une existence plus facile et peut être même pouvoir rejouer du piano, ce qu'il lui faudrait surtout, ce sont des prothéses adaptées. / © France 3 Alsace

Sacha, 10 ans, a été électrisé dans la cour de son école en juin 2019, un grave accident au cours duquel l'enfant a failli mourir et a été amputé de plusieurs phalanges de la main gauche. Des amis de sa famille ont lancé une cagnotte en ligne pour financer la réalisation de prothèses.

Par Claude Lepiouff

Le 4 juin 2019, la vie de Sacha a été bouleversée par un accident à l'école Gustave Doré de Strasbourg. Désormais, il ne va à l’école que trois heures par jour et poursuit une rééducation kinésithérapique pour améliorer l'usage de ses mains, de sa motricité et compenser la perte de plusieurs phalanges de la main gauche.
 

Pour retrouver une existence plus facile et peut être même pouvoir rejouer du piano, ce qu'il lui faudrait surtout, ce sont des prothèses adaptées. Mais leur réalisation et leur renouvellement à plusieurs périodes de la croissance de l'enfant est très onéreux. Des amis de la famille de Sacha ont lancé à l'été 2019 une cagnotte en ligne. Ce vendredi 27 septembre 2019 un peu plus de 12.000 euros ont déjà été récolté.
 
Sacha en famille. / © Marie Coulon. France 3 Alsace
Sacha en famille. / © Marie Coulon. France 3 Alsace

Mardi 4 juin vers 16 heures dans la cour de l’école élémentaire Gustave-Doré à Strasbourg, huit élèves d’une classe de CM1 participait à un atelier de gravure électrique sur bois, une activité périscolaire, lorsque Sacha, alors en CM1, a été électrisé. L'animateur, un homme de 56 ans, a lui même été traversé par le courant en tentant d'empêcher la chute du petit garçon. L'enfant et l'adulte ont été victimes d'un arrêt cardiaque.

Un parent d'élève a immédiatement procédé à des massages cardiaques. Dépêchés rapidement sur place, les secours ont évacué les deux victimes vers le CHU de Strasbourg-Hautepierre et ont pu les réanimer dans l’ambulance. Le quinquagénaire s'en est bien sorti, Sacha, lui, est resté deux jours dans le coma. Il a été amputé de plusieurs phalanges de la main gauche. Brûlé au troisième degré, il a fallu procéder à des greffes de peau. L'enfant est resté un mois à l'hôpital. La famille de Sacha a porté plainte pour blessures involontaires avec incapacité supérieure à trois mois, violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence. Une enquête est en cours.
 

 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus