Bataille de polochons à Strasbourg : le Graffalgar offre une récréation aux grands enfants

© Vincent Faller
© Vincent Faller

L'hôtel Graffalgar organise ce vendredi à partir de 19h une soirée ultra régressive. Au programme : pyjama, chocolat chaud, chamallow et bataille de polochons. Avis aux grands enfants qui ont envie de se voler dans les plumes.

Par Cécile Poure

Pour faire parler de son établissement, Vincent Faller n'est jamais à court d'idées. Café couture, ateliers d'écriture, labos du beat ... il y en a pour tous les goûts. Ce soir, ce sont les enfants qui seront à la fête. Les petits et surtout les grands. Pour la 3e année, le Graffalgar organise sa fameuse soirée pyjama XXL.

Pyjama obligatoire

Concrètement comment ça se passe ? Déjà il faut venir bien équipé. Equipé d'un pyjama cela va de soi. " Pour les frileux, ils ne sont pas obligés de venir dirctement en pyjama. Ils auront une chambre pour se changer. Mais le pyjama reste obligatoire" m'explique Vincent Faller. Ensuite payer 20 euros par personnes : "Juste de quoi couvrir les frais de la soirée, on fait ça pour le fun, pas pour gagner de l'argent". Et puis c'est parti pour les hostilités. Des hostilités ultra ultra régressives.


Se voler dans les plumes

En douceur d'abord, devant un chocolat chaud et des chamallow, "Histoire de s'échauffer un peu, de briser la glace et de faire connaissance". "C'est pas évident de se retrouver en pyjama devant des inconnus".

Ensuite, on entre dans le vif du sujet. " Pour les enfants, il y aura un jeu de piste. Il faut bien les occuper pendant la bataille de polochons des adultes, parce que bon ça peut être un peu violent." Pour les grands par contre, pas de quartier dans les chambres : " On en ouvre une dizaine au premier étage de l'hôtel. Il y aura deux équipes. Une doit piquer des balles de ping pong à l'autre à coups de .... polochon.". La bataille promet d'être sportive.


Free Fighting Polochon en juin

Pour les rescapés, la soirée ne se termine pas là. "On va organiser une vraie soirée pyjama avec des films des années 80 via un rétro-projecteur. J'en ai une vingtaine comme Chucky, The Mask ...  Je pense qu'il y aura une chambre enfants, une chambre film adulte et une chambre films d'horreur." L'année dernière, une trentaine de participants avaient répondu à l'appel du polochon. 

Vincent Faller, lui, sera également en pyjama mais dans le rôle de l'arbitre. Et il voit déjà plus loin " En juin, on organisera sûrement un free fighting de polochon, sur un vrai ring, au rez-de-chaussée."  Et cette fois, pas de chocolat chaud mais de la bière. C'est du sérieux.

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus