Strasbourg : on démonte les cabanons du marché de Noël

Ça y est. A partir de ce mardi 26 décembre, les propriétaires de cabanons sont de retour avec remorque et dévisseuse : ils démontent les chalets pour les remiser jusqu'à l'année prochaine. 


© CMunsch
C'est le rituel du lendemain de Noël. Tous les ans à la Saint-Etienne, les coups de marteaux retentissent à nouveaux dans les allées des marchés de Noël. Quatre semaine après leur installation, les chalets en bois où l'on vendait gaufres, coussins brodés ou tillandsia, sont démontés. 
Certains arrivent tôt pour ne pas être gênés par les autres camionnettes ou les camions à remorques qui servent au transport des plus grands chalets.

© CMunsch
Ce petit groupe démonte deux chalets. Le sien et celui d'un voisin : -"Nos voisins vivent à Perpignan, alors on le fait pour eux".
-Comme ça gracieusement ?
-"Oui bien sûr, on est voisins de cabanon depuis 28 ans, alors on fait ça pour eux. On le stocke pour eux jusqu'à l'année prochaine".

© CMunsch
Dans l'après-midi, les bruits de démontage vont aller grandissant et rapidement ce sera au tour des manèges d'être démontés. 
"Nous on veut avoir fini avant que les semi-remorque arrivent, parce que à partir de ce moment-là ce sera difficile de circuler. Tout sera encombré..."




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
marchés de noël noël