Cet article date de plus de 5 ans

Strasbourg-Paris en 1 h 46 dès dimanche

Il aura fallu presque une décennie pour achever la ligne TGV entre Paris et Strasbourg. Huit ans de travaux, dont la construction d'un tunnel sous les Vosges, et une réalisation endeuillée avec le déraillement d'une rame d'essai, le 14 novembre 2015. Rappel.
Tunnel LGV entre la plaine d'Alsace et le plateau lorrain
Tunnel LGV entre la plaine d'Alsace et le plateau lorrain © France 3 Alsace
La mise en service de cette 2ème phase devait être une fête pour la SNCF, mais la réalisation des 106 kms de ligne nouvelle restera marquée par le plus terrible accident ferroviaire de ces 25 dernières années en France. Bilan : 11 morts et 42 blessés après le déraillement de la rame d'essai le 14 novembre dernier.

La construction, entre Vendenheim et Baudrecourt, a duré près de 8 années et englouti plus de 2 milliards d'euros, en générant jusqu'à 6000 emplois. L'opération la plus spectaculaire a été le percement du tunnel sous les Vosges. Il aura fallu 15 mois pour percer les 2 tubes de 4km de long entre la plaine d'Alsace et le plateau lorrain. Mais le viaduc de la Zorn, avec ses 10 mètres de hauteur, a aussi été un chantier délicat.

Strasbourg sera demain à 1h46 de Paris, mais à cause des travaux de réparation du tronçon endommagé lors de l'accident, le trajet sera rallongé de quelques petites minutes. Aux abords de Strasbourg, les TGV circuleront dans un premier temps sur une seule voie.
durée de la vidéo: 01 min 53
2è phase TGV-Est, rappel ©France 3 Alsace




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie lgv