Strasbourg : un premier oeil bionique implanté chez un patient aveugle

Publié le Mis à jour le
Écrit par

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont annoncé ce jeudi une première avec l’implantation de l’oeil bionique homologué Argus II chez un patient devenu aveugle des suites d’une rétinopathie pigmentaire.


Le communiqué

Cette implantation a été réalisée en collaboration avec le Centre de Référence Maladies Rares CARGO (Affections Rares en Génétique Ophtalmique) et le service d’ophtalmologie des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. 36 patients seront implantés en France dans les prochains mois.

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) annoncent aujourd’hui la première implantation à Strasbourg du système de prothèse rétinienne Argus® II (« Argus II »), réalisée avec succès grâce aux équipes des Professeurs Hélène Dollfus (CARGO et Institut de Génétique Médicale d’Alsace) et David Gaucher (service d’ophtalmologie du Pr Claude Speeg), chez un patient devenu aveugle des suites d’une rétinopathie pigmentaire.

Le système de prothèse rétinienne Argus II, également appelé « oeil bionique » ou « rétine artificielle » développé par la société Second Sight, leader mondial des prothèses visuelles pour les personnes aveugles, représente l’aboutissement de vingt ans de recherche et de développement conduits dans le but de rendre la vue aux aveugles. Il s’agit du premier et unique implant commercialisé, destiné à restaurer partiellement la vue chez des personnes atteintes de certaines formes de dégénérescence rétinienne. Il a obtenu des autorisations de mise sur le marché en Europe et aux Etats-Unis. Il est utilisé aujourd’hui par plus de 100 patients dans le monde et bénéficie d’un recul clinique de plus de sept ans pour les premiers patients ayant bénéficié de ce traitement révolutionnaire.